Liberté de la presse : Un léger mieux pour le Royaume

Liberté de la presse : Un léger mieux pour le Royaume

Le rapport de Reporters sans Frontières (RSF) vient d’être publié. Sur une liste de 179 pays, le Maroc occupe la 136ème place et gagne ainsi 2 places en comparaison au classement 2012. RSF estime que la position du Maroc est stable. Toutefois, le rapport  ne manque pas de souligner  que «si des réformes du système des médias ont été annoncées après la mise en place du gouvernement d’Abdelilah Benkirane en novembre 2011, les promesses, notamment la dépénalisation des délits de presse, tardent à se concrétiser». L’ONG déplore dans son rapport : «l’arbitraire et l’absence de transparence sont souvent de mise dans les prises de décision, notamment dans l’octroi et le retrait des accréditations ». Bien que l’Algérie ait perdu 3 places dans le classement 2013 (125ème place), elle devance le Maroc. Pour sa part, la Tunisie a perdu 4 places en occupant la 138ème position alors qu’elle avait nettement progressé  en 2011 (+ 30 places). RSF explique cette régression par les agressions de journalistes qui se sont multipliées au cours du premier trimestre de 2012. «Depuis, les autorités ont entretenu le vide juridique en retardant la mise en œuvre des décrets-lois régissant les médias», relève le rapport.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *