L’ISCAE confirme son excellence

Plusieurs personnalités ont assisté mardi 25 juillet 2006 à la tenue du conseil d’administration de l’ISCAE présidé par Salaheddine Mezouar, ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie. Noureddine El Omary, président de la BCP et Moulay Hafid Elalamy, président de la CGEM, tous deux nouveaux membres du conseil d’administration, étaient présents. Ce conseil s’est déroulé dans un contexte plutôt favorable, avec pour l’année écoulée, des résultats pédagogiques marqués par un taux de réussite de 99% au niveau du cycle normal. Dans son intervention, le ministre a mis en exergue le rôle que joue l’ISCAE dans la formation des cadres de haut niveau pour les entreprises privées et publiques, participant ainsi au développement de l’économie marocaine.
Aussi, a-t-il exprimé son souhait de voir l’ISCAE demeurer leader en matière de formation à la gestion en dispensant un enseignement de qualité et en répondant au mieux aux besoins du tissu économique.
Pour sa part, le directeur de l’ISCAE, Rachid M’Rabet a décliné son intervention en trois parties, la première consacrée aux résolutions du dernier Conseil d’administration, réuni en juillet 2005 ; la seconde pour présenter le rapport d’activité de l’ISCAE, notamment la situation financière et comptable, ainsi que le bilan des activités pédagogiques et administratives; et la troisième pour présenter les perspectives et les orientations de l’Institut.
En outre, M. M’Rabet a souligné avec satisfaction l’accroissement encore plus important du nombre de candidats aux différents cycles, qui s’explique par la qualité et l’adéquation du cursus avec les exigences d’un enseignement d’excellence, répondant aux attentes des familles et du tissu économique national.
Aussi, la formation continue n’est pas en reste dans cette réussite. En effet, le nombre de candidats-cadres inscrits au cycle de formation continue connaît une augmentation remarquable, malgré que l’ISCAE ait élevé la barre de ses exigences au niveau des prérequis. Le directeur de l’ISCAE a informé, également, du lancement en 2005 de 3 cycles de formation intitulés «Mastère spécialisé euro-arabe en management des Ressources humaines» en collaboration avec Euro Arab Management School/Grenade-Espagne, «Mastère spécialisé achats et logistique globale», et «Certificat IFRS- normes comptables Internationales» en coordination avec CNAM-INTEC /Paris.
Cette année a été marquée aussi par la soutenance de 145 mémoires pour l’obtention des diplômes des cycles supérieurs de l’ISCAE ainsi que par la publication du numéro 31 de la revue "Gestion et Société", 2 cahiers de recherche : «Les IFRS, un référentiel de qualité incontournable» et «La procédure de sauvegarde des entreprises» et 2 ouvrages : «La gestion des villes et de leur développement» et «Gouvernance corporative et développement, une perspective internationale». Les administrateurs ont approuvé et arrêté les comptes des exercices écoulés et ont souligné à l’unanimité la faible subvention de l’Etat consacrée au fonctionnement de l’Institut alors que les résultats ainsi que les réalisations sont très importants.
Quant aux perspectives, monsieur M’RABET a annoncé que l’ISCAE va poursuivre le processus de l’adoption de la loi relative au Groupe ISCAE. Il a annoncé également le lancement de nouveaux programmes de formation. Entre autres des Exécutive MBA, Master en finance, Master en droit des entreprises et Master en management public
Par aileurs, l’ISCAE compte mettre en place la démarche qualité visant la certification selon la norme ISO 9001 version 2000, ainsi qu’une stratégie de communication du Groupe ISCAE. Les membres du conseil ont loué le travail accompli et félicité la direction pour la qualité des documents soumis au conseil, en précisant qu’ils y ont décelé une volonté de transparence, de rigueur et du désir de faire toujours plus et mieux. Le président et les membres présents se félicitent de la qualité des résultats des études menées, notamment celle relative à la trajectoire professionnelle des lauréats. Dans ce cadre, le projet d’un observatoire permettant de recueillir des données fiables concernant le positionnement réel des lauréats de l’ISCAE sur le marché de l’emploi ainsi que leurs parcours professionnels fait du chemin.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *