Loi sur la violence faite aux femmes : Le mouvement féministe n’en démord pas

Loi sur la violence faite aux femmes : Le mouvement féministe n’en démord pas

Une lettre ouverte a été envoyée aux présidents des deux Chambres parlementaires

La loi relative à la lutte contre la violence faite aux femmes continue de susciter la polémique. Le texte est en passe d’être définitivement adopté par les deux Chambres parlementaires et pourtant, le mouvement féministe continue de le critiquer. Dans ce sens, Le printemps de la dignité, un collectif d’associations vient d’adresser une lettre ouverte aux présidents des deux Chambres parlementaires.

Dans cette lettre, les membres du collectif critiquent les «insuffisances» du texte ainsi que certains amendements introduits par les parlementaires. Le Printemps de la dignité a également critiquée «la faiblesse» du nombre des votants à l’occasion de l’examen du texte à la Chambre des conseillers. Les féministes ont également critiqué l’absence d’un préambule pour exposer et présenter les objectifs du législateur en ce qui concerne la loi relative à la lutte contre la violence faite aux femmes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *