L’UE prendra les mesures appropriées pour sécuriser l’Accord agricole

L’UE prendra les mesures appropriées pour sécuriser l’Accord agricole

L’Union européenne (UE) prendra les mesures appropriées pour sécuriser l’Accord agricole et préserver le partenariat avec le Maroc, lit-on dans une déclaration conjointe de la haute représentante et vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini et du ministre délégué aux affaires étrangères, Nasser Bourita publiée suite à la rencontre qu’ils ont eue mardi à Bruxelles.

Cette rencontre a été «consacrée à l´évolution des relations entre le Royaume du Maroc et l´Union européenne», précise la déclaration conjointe, ajoutant que le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a participé à une partie de la rencontre.

La réunion, poursuit la même source, fait suite à la déclaration conjointe du 21 décembre de la haute représentante et de Salaheddine Mezouar, ministre des affaires étrangères et de la coopération, suite à la décision de la Cour de justice européenne sur l’Accord agricole entre l’UE et le Maroc. La déclaration conjointe souligne que «le Maroc est un partenaire clé de l’Union européenne et l’Union européenne est un partenaire clé pour le Maroc», affirmant que «les deux parties demeurent attachées à ce partenariat et engagées à le défendre». 

«Le partenariat entre l’Union européenne et le Maroc est le fruit d’une construction patiente de près d’un demi-siècle, un partenariat modèle, riche et multidimensionnel», fait remarquer la déclaration conjointe, relevant que les deux parties «sont déterminées à le préserver et à le développer, dans ses différentes dimensions». Les deux parties, indique la déclaration, «ont reconnu l’importance de maintenir des relations commerciales stables» et «ont convenu que les équipes techniques se réuniraient bientôt pour élaborer en détail la voie à suivre».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *