L’UE renforce son appui à la réforme de la justice au Maroc

L’UE renforce son appui à  la réforme de la justice au Maroc

Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire du Royaume du Maroc a abrité le 2 mai, la cérémonie de lancement du projet de jumelage institutionnel Maroc-Union européenne : «Appui au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire au Maroc».

Cet évènement s’est déroulé dans le cadre de la mise en œuvre du Programme «Réussir le Statut avancé». Ce jumelage institutionnel, prévu pour une durée de 24 mois, est financé par l’Union européenne à hauteur de 9.700.000 dirhams (900.000 euros). Il est géré avec l’appui de la direction du Trésor et des finances extérieures -Cellule d’accompagnement du programme réussir le Statut avancé- relevant du ministère de l’économie et des finances.

«L’Union européenne accompagne, à travers ce jumelage, le renforcement des capacités de ce nouvel acteur constitutionnel incontournable qu’est le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire. Renforcer l’Etat de droit, avoir un pouvoir judiciaire indépendant accessible et conforme aux standards internationaux est une des étapes du processus de transition démocratique dans lequel le Maroc est fermement engagé», a expliqué Claudia Wiedey, ambassadeur de l’Union européenne au Maroc. Ce jumelage s’inscrit aussi dans le cadre  de l’appui de l’Union européenne à la réforme de la justice, prend la forme d’une coopération entre le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire du Maroc et le conseil supérieur de la justice belge.

Ainsi Il permettra de mobiliser des experts des deux pays et de bénéficier de l’expérience pour appuyer les capacités institutionnelles, managériales et organisationnelles du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), et ce en accord avec les préconisations de la Charte de réforme du système judiciaire marocain, ainsi qu’avec les standards européens en matière de modes de gestion des systèmes judiciaires de justice.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *