Lutte contre le blanchiment d’argent : El Othmani explique la démarche marocaine

Lutte contre le blanchiment d’argent : El Othmani explique la démarche marocaine

Le chef de gouvernement Saâd-Eddine El Othmani a appelé au renforcement de la coopération régionale et internationale afin d’arrêter l’hémorragie du blanchiment d’argent et du financement du terrorisme et d’en combattre les différentes formes marquées par leur caractère transfrontalier.

Dans un mot prononcé à l’ouverture d’un atelier sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, le chef de l’Exécutif a souligné que le Maroc, conscient des conséquences multiples et graves du phénomène du blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, ne ménage aucun effort pour combattre toutes les formes de crimes économiques et financiers, ainsi que les crimes terroristes. El Othmani a également évoqué les mesures adoptées par le Maroc pour la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, conformément aux normes internationales ainsi que les conventions et traités internationaux et des résolutions du Conseil de sécurité pertinentes. «Le Maroc a adopté un système national de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme basé sur une vision intégrée de la lutte contre toutes les formes de criminalité transnationale organisée s’appuyant à la fois sur des mécanismes juridiques et des moyens de prévention», a-t-il déclaré précisant que le Royaume essaie également de tirer parti des pratiques et expériences internationales réussies dans ce domaine.

Articles similaires

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *