Maroc : 19.000 lits supplémentaires dans les cités universitaires

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a indiqué, mardi à Rabat, que la capacité d’accueil des cités universitaires au Maroc atteindra 54.000 lits à la prochaine rentrée universitaire, contre 35.000 lits actuellement.

En réponse à une question orale du Parti Authenticité et Modernité (PAM) à la Chambre des conseillers sur « le déficit de places dans les cités universitaires », M. Daoudi a fait savoir que, dans le but de pallier à ce déficit, son département a programmé la construction de 14 nouvelles cités universitaires, l’extension de 8 autres et la réfection de l’ensemble des cités.

Ces projets contribueront à augmenter le nombre de places dans les cités universitaires à partir de la prochaine rentrée universitaire, pour atteindre 54.000 lits, contre 35.000 actuellement, et ce dans la perspective le tripler le nombre des bénéficiaires dans les trois prochaines années, a-t-il dit.

De nouvelles cités universitaires seront construites dans les villes comprenant des annexes de certaines universitaires (Agadir, Tétouan, Fès et Oujda) et les cités de Rabat, Kenitra, Meknès et Mohammedia verront leurs capacités d’accueil élargies, a-t-il précisé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *