Maroc : 2 ans de prison ferme pour deux impliqués dans les incidents de Larache

La cour d’appel de Tanger a condamné, mercredi, deux personnes parmi une trentaine de mis en cause dans les incidents des douars Chlihate et Shishate (province de Larache) à deux ans de prison ferme et les autres personnes à des peines allant de 3 à 6 mois d’emprisonnement avec sursis.

Les mis en cause étaient reconnus coupables notamment, chacun en ce qui le concerne, d’occupation illégale de la voie publique, destruction de biens publics, attroupements armés, violences et outrages à des agents de la force publique et refus d’obtempérer, indique une source judiciaire.

Les faits remontent au mois de juin dernier, lorsque des manifestants, originaires des douars de Chlihate et Shishate limitrophes d’un terrain domanial, objet d’un contrat de location signé en 1998, dans la commune rurale de Zouada, se sont heurtés aux forces de l’ordre qui sont intervenues pour permettre à la société AGRO-Merouane (filiale du groupe espagnol Mundiriz), spécialisée dans la production et la commercialisation du riz, d’entamer les travaux d’exploitation du terrain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *