Maroc-Espagne : Les campus de l’excellence

La coopération culturelle hispano-marocaine s’est résolument mise au service du développement, lundi à Rabat, lors de la signature par le ministre de l’éducation nationale et son homologue espagnol d’une convention bilatérale sur les transferts entre universités des deux pays. Le document, intitulé «Mémorandum d’entente pour le développement des campus universitaires transfrontaliers», prévoit des échanges mieux ciblés et plus accrus entre élites universitaires des deux pays afin d’élever le niveau de compétitivité des établissements d’enseignement et de recherche et d’en faire des foyers de compétence au niveau mondial. De sources proches de l’ambassade espagnole dont des représentants ont assisté à la signature du document par Ahmed Akhchichine et Angel Gabilondo Pujol au siège du ministère de l’éducation, on déclare que ces campus, qui sont essentiellement des moyens efficaces de transfert de connaissances et de constitution d’ententes industrielles dans les secteurs de pointe, permettront également d’adouber les professeurs et les étudiants des universités des deux pays sur le plan de la compétitivité des savoirs et des savoir-faire. Objectif, ont–ils déclaré, dont le besoin s’est fait sentir dès 2010 en termes de nécessaire rapprochement entre les talents des deux pays dans le cadre de parcs scientifiques et de pôles industriels de compétences basés sur le voisinage géographique et culturel et destinés à placer la recherche scientifique au niveau mondial. Mais, pour ce faire, ont-ils ajouté, il est tout aussi essentiel d’améliorer la qualité de l’enseignement, la recherche ainsi que l’innovation en augmentant les effectifs des enseignants et les ressources mises à leur disposition. On indique par ailleurs qu’une commission mixte a été créée par les deux ministères afin de veiller au suivi à l’exécution de ce mémorandum. On rappelle à ce propos que la tradition de la coopération universitaire maroco-espagnole totalise quelque 80 accords et que les échanges qu’elle a suscités sont de plus en plus substantiels. On indique également que quelque 5.000 étudiants sont inscrits dans les universités espagnoles.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *