août 23, 2017

Maroc-Ethiopie : Une révolution verte

Maroc-Ethiopie : Une révolution verte

OCP construira en Ethiopie une plate-forme intégrée de classe mondiale pour la production d’engrais

La plate-forme annoncée exploitera la potasse et du gaz éthiopiens, tandis que le Groupe OCP livrera les besoins en acide phosphorique.

Le Maroc et l’Ethiopie sont désormais impliqués ensemble dans un projet pour le moins révolutionnaire. La dernière visite royale dans ce pays de l’Afrique de l’Est a été marquée par le lancement du projet de réalisation d’une plate-forme intégrée de classe mondiale pour la production d’engrais en Ethiopie. C’est l’Office chérifien des phosphates (OCP) qui se chargera de la réalisation de cette plate-forme de grande envergure. A terme, ce projet devra mobiliser un budget global de l’ordre de 3,7 milliards de dollars. Dans une première phase, l’investissement mobilisé pour la réalisation de ce mégaprojet industriel sera de 2,4 milliards de dollars, afin de produire 2,5 millions de tonnes/an d’engrais d’ici 2022. Une production qui rendra l’Ethiopie autosuffisante en engrais, avec un potentiel à l’export. Un investissement additionnel de 1,3 milliard de dollars est prévu d’ici à 2025, pour atteindre une capacité totale de 3,8 millions de tonnes/an d’engrais. Ce projet est ainsi venu donner corps et âme à la vision commune entre les deux pays pour le développement du continent dans le cadre d’un partenariat Sud-Sud.

Plus loin encore, ledit projet a été pensé de sorte à tirer pleinement avantage de la complémentarité entre les ressources naturelles respectives du Maroc et de l’Ethiopie. Concrètement, la plateforme annoncée exploitera la potasse et du gaz éthiopiens, tandis que le Groupe OCP livrera les besoins en acide phosphorique. Le projet est composé d’un complexe intégré de production d’engrais et d’unités industrielles et de stockage.

En outre, la plate-forme industrielle sera équipée de toutes les infrastructures de base nécessaires, notamment une station de pompage et des installations de traitement d’eau ainsi qu’une centrale électrique afin d’assurer l’indépendance du projet en termes d’énergie. Il faut dire que ce projet traduit parfaitement l’engagement du Groupe OCP pour le développement d’une agriculture durable en Afrique qui repose sur la co-construction de richesses sur la base d’un partenariat entre OCP et CIC (Ethiopia Climate Innovation Center).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *