Maroc-Nigeria : Un vrai modèle de coopération Sud-Sud

Maroc-Nigeria : Un vrai modèle de coopération Sud-Sud

La visite du président Muhammadu Buhari a pris fin lundi

Les deux chefs d’État ont souligné leur attachement à la modération, à la tolérance et à la coexistence pacifique, tels qu’elles sont enseignées par l’Islam. Ils ont exprimé leur profonde préoccupation au sujet de l’extrémisme violent, du terrorisme et de la persistance des menaces à la sécurité en Afrique.

La visite officielle, sur invitation de SM le Roi Mohammed VI, de SE Muhammadu Buhari, président de la République fédérale du Nigeria, qui a pris fin lundi, est, comme le précise un communiqué conjoint, la première visite d’un chef d’Etat nigérian au Royaume du Maroc.

Selon la même source, cette visite de travail et d’amitié renforce les relations bilatérales positives entre le Maroc et le Nigeria depuis la visite royale à Abuja en décembre 2016. «En tant que dirigeants de deux pays africains importants, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son Excellence le Président Buhari ont affirmé leur volonté de créer un modèle de coopération Sud-Sud», détaille le communiqué. Par l’occasion, les deux dirigeants se sont félicités des progrès significatifs réalisés dans divers domaines de coopération, tels que l’agriculture, les engrais, les infrastructures énergétiques et l’exploitation minière.

Forte pensée pour le gazoduc régional

Selon le communiqué conjoint, le Souverain et le président Buhari «ont noté avec satisfaction les étapes franchies et ont souligné leur engagement à poursuivre la mise en œuvre du gazoduc régional, qui devrait relier les ressources gazières du Nigeria et de certains pays d’Afrique de l’Ouest au Maroc et à l’Europe, favorisant ainsi l’intégration et le développement des pays de la région de l’Afrique de l’Ouest». Pour rappel, ce gazoduc, de 5.660 kilomètres et dont le tracé sera mixte (onshore, offshore), a fait l’objet de trois accords de coopération entre le Maroc et le Nigeria signés lors de cette visite. En détail, les trois conventions ont trait au gazoduc Nigeria-Maroc, à la formation professionnelle dans le domaine agricole, et au développement d’une plate-forme industrielle au Nigeria pour la production d’ammoniac et des produits dérivés.

Les deux chefs d’Etat ont également noté les progrès importants réalisés dans d’autres domaines de la coopération bilatérale, comme en témoigne l’accord conclu entre OCP et l’Association des producteurs et fournisseurs d’engrais du Nigeria pour investir dans la production d’engrais; et le protocole d’accord entre OCP et la Nigeria Sovereign Investment Authority sur la création d’une plate-forme chimique de base, en particulier pour développer une importante usine de production d’ammoniac. Sur la base de leur coopération exemplaire, les deux chefs d’État ont convenu de développer un partenariat dans le domaine de l’agriculture, notamment par la signature d’un accord de coopération en matière de formation professionnelle et de supervision technique.

De l’Union africaine

A propos des questions régionales et internationales d’intérêt commun, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le président Muhammadu Buhari ont confirmé leur «volonté de se concerter et de coordonner les positions des deux pays dans les organisations régionales et internationales, y compris l’Union africaine». D’ailleurs, le président nigérian a félicité le Souverain pour l’élection du Maroc au Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine. Il a également félicité Sa Majesté le Roi pour l’accomplissement de son mandat de leader africain sur les questions de migration, qui a abouti à la présentation de l’Agenda africain pour les migrations et à la création de l’Observatoire africain des migrations. Il a, en outre, rendu hommage à l’engagement personnel de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour le développement durable en Afrique. A son tour, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a félicité le président Buhari pour son leadership dans l’initiative régionale contre le terrorisme dans la région du Lac Tchad et a salué ses efforts en tant que leader de l’Union africaine pour la lutte contre la corruption.

Attachement à l’Islam

Dans l’esprit du mois sacré du Ramadan, les deux chefs d’État ont souligné leur attachement à la modération, à la tolérance et à la coexistence pacifique, tels qu’elles sont enseignées par l’Islam. Ils ont exprimé leur profonde préoccupation au sujet de l’extrémisme violent, du terrorisme et de la persistance des menaces à la sécurité en Afrique. Ils ont affirmé leur volonté de renforcer la coopération en matière de déradicalisation en Afrique et au-delà. Pour rappel, le président de la République fédérale du Nigeria a visité, dimanche soir, le siège de l’Institut Mohammed VI pour la formation des imams morchidines et morchidates à Rabat. Muhammadu Buhari s’est dit «très reconnaissant» à Sa Majesté le Roi d’avoir permis à l’Institut Mohammed VI pour la formation des imams morchidines et morchidates d’accueillir des étudiants nigérians dont le nombre dépasse les 200. Chose qui montre l’attachement du Souverain aux préceptes de l’Islam.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *