Maroc-Rwanda : Vers un partenariat stratégique

Maroc-Rwanda : Vers un partenariat stratégique

La visite royale marquée par la signature de nombreuses conventions, notamment dans le domaine économique

Le Maroc et le Rwanda avaient procédé à la signature de 19 accords, dont des conventions gouvernementales et d’autres concernant les opérateurs économiques

des secteurs privés dans les deux pays.

La visite royale au Rwanda donne une forte impulsion à la coopération entre les deux pays. Dans ce sens, les deux pays ont posé les jalons d’un nouveau partenariat stratégique, notamment sur le plan économique. Ainsi, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le président de la République du Rwanda, Paul Kagamé, ont présidé, jeudi à Kigali, la cérémonie de lancement d’un programme de partenariat agricole entre le Royaume du Maroc et la République du Rwanda. Au début de cette cérémonie, le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, a présenté devant les deux chefs d’Etat les grandes lignes de ce programme élaboré conformément aux Hautes instructions royales pour faire bénéficier l’Etat rwandais de l’expérience acquise par le Maroc en matière de développement de la petite agriculture, notamment de l’expertise accumulée dans le cadre du Plan Maroc Vert.

Le programme de partenariat agricole entre le Royaume du Maroc et la République du Rwanda a pour base la convergence de l’expérience marocaine avec les potentialités rwandaises, a fait savoir le ministre, faisant observer que ce programme ambitionne la promotion de la coopération technique dans les domaines des infrastructures hydrauliques pour l’irrigation et la santé animale. Il vise également, selon M. Akhannouch, à faire bénéficier les agriculteurs rwandais de l’expertise acquise par le Groupe Crédit Agricole du Maroc, la Mutuelle agricole marocaine d’assurances (MAMDA) et le Groupe OCP en matière, respectivement, d’intégration des petits agriculteurs dans les systèmes de financement, d’assurance multi risques, et d’établissement d’une base de données sur la fertilité des sols (carte de fertilité).

Par la suite, quatre conventions relatives à la mise en œuvre du programme de partenariat agricole maroco-rwandais ont été signées entre les deux pays. Il s’agit d’un mémorandum d’entente dans le domaine agricole, signé, du côté marocain, par le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, le président du directoire de la MAMDA, Hicham Belmrah, et du président du directoire du Crédit agricole du Maroc, Tariq Sijilmassi, et du côté rwandais, par le ministre de l’agriculture et des ressources animales, Géraldine Mukeshimana.

La deuxième convention est un mémorandum d’entente pour l’établissement d’une assurance récolte. Elle a été signée par Aziz Akhannouch, Hicham Belmrah, et Géraldine Mukeshimana. Il a été procédé également à la signature d’un mémorandum d’entente dans le domaine des engrais entre le ministère rwandais de l’agriculture et des ressources animales et OCP SA. Ce mémorandum, signé par le président-directeur général d’OCP SA, Mostafa Terrab, et Géraldine Mukeshimana, porte sur un investissement industriel dans des unités de blending pour la production d’engrais adaptés au sol et aux cultures rwandaises. La quatrième convention est un mémorandum d’entente entre le Groupe Crédit Agricole du Maroc et Development Bank of Rwanda.

Elle a été signée par Tariq Sijilmassi et le directeur général du Development Bank of Rwanda, Alex Kanyankole. Par ailleurs, les deux pays avaient procédé à la signature de 19 accords, dont des conventions gouvernementales et d’autres concernant les opérateurs économiques des secteurs privés dans les deux pays. Ces conventions, qui portent sur différents secteurs tels l’agriculture, l’habitat, la formation professionnelle, le secteur financier, fiscal et bancaire, les nouvelles technologies, le transport aérien, le tourisme et les énergies renouvelables, visent à renforcer le cadre juridique régissant la coopération entre les deux pays. Elles s’inscrivent en droite ligne de l’orientation royale tendant à renforcer le partenariat Sud-Sud. Il s’agit notamment d’un mémorandum d’entente pour l’établissement d’un mécanisme de consultations politiques, signé par Salaheddine Mezouar et Louise Mushikiwabo.

Il a également été question d’un mémorandum d’entente entre la République du Rwanda et la Société marocaine de coopération pharmaceutique (Cooper Pharma) et Bank of Africa-Rwanda, signé, du côté marocain, par Jaouad Cheikh Lahlou, PDG de Cooper Pharma, et M. Othman Benjelloun, PDG de Bank of Africa, et, du côté rwandais, par Francis Gatare ainsi qu’un mémorandum d’entente pour le financement du projet de construction de 5.000 logements économiques à Kigali (commune de Ndera), signé, côté marocain, par le PDG de «Palmeraie Développement», Hicham Berrada Sounni et Othman Benjelloun, et, côté rwandais, par le directeur général du Development Bank of Rwanda, Alex Kanyankole. Il a été, en outre, procédé à la signature d’une convention entre Attijariwafa bank et les actionnaires de la Compagnie Générale de Banque (Cogebanque), par le président d’Attijariwafa bank, Mohamed El Kettani, et les représentants des actionnaires de Cogebanque, Philbert Afrika et Égide Gatera. Aussi, un mémorandum d’entente pour la promotion et la sécurisation des investissements et des échanges éxtérieurs par Attijariwafa bank a été signé par Mohamed El Kettani et Philbert Afrika.

Avec MAP

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *