Maroc-Zambie : Une nouvelle dimension de coopération avec l’Afrique australe

Maroc-Zambie : Une nouvelle dimension de coopération avec l’Afrique australe

Le Souverain a entamé une visite officielle à ce pays accompagné d’une importante délégation

SM Mohammed VI a entamé une visite officielle en République de Zambie. A son arrivée, le Souverain a été accueilli par le président de la République de Zambie Edgar Chagwa Lungu. Le Souverain est accompagné lors de cette visite d’une importante délégation composée notamment du conseiller de SM le Roi, Fouad Ali El Himma, et du ministre des affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar. La délégation comprend également le ministre de l’habitat et de la politique de la ville, Nabil Benabdellah, le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, ministre par intérim du tourisme, le ministre de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, ministre par intérim de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, et le ministre de la santé, El Hossaine Louardi, ainsi que de plusieurs personnalités civiles et militaires.

Cette nouvelle étape dans la visite royale doit permettre de renforcer les liens de coopération entre les deux pays. Il faut dire que les échanges commerciaux bilatéraux restent en deçà des attentes et des potentialités dont disposent le Maroc et la Zambie. Il existe, cependant, une volonté ferme de poser les jalons d’une coopération bilatérale et multilatérale basée sur une approche win-win. Il faut préciser que l’économie zambienne représente le 3ème PIB de l’Afrique australe avec 26,8 milliards de dollars. Le dynamisme économique dans les deux pays offre des perspectives nouvelles notamment pour le secteur privé. Les entreprises marocaines qui investissent de plus en plus dans le continent, dans les domaines des télécommunications, finance, mines, construction, eau et électricité,… opèrent déjà dans plus d’une vingtaine de pays sub-sahariens. La visite royale, la première dans ce pays d’Afrique australe, donnera une nouvelle impulsion aux liens bilatéraux en se basant notamment sur les points de complémentarité. Dans ce sens, SM le Roi a eu hier, lundi, au palais présidentiel à Lusaka, des entretiens en tête-à-tête avec le président de la République de Zambie, Edgar Chagwa Lungu.

La veille, le ministre zambien des affaires étrangères, Harry Kalaba, a déclaré que la visite officielle qu’effectue SM Mohammed VI en République de Zambie est «historique» à plusieurs égards. «Cette visite est historique dans la mesure où elle intervient au lendemain du retour du Royaume du Maroc au sein de l’Union africaine», a souligné M. Kalaba dans une déclaration à la presse. «Nous sommes très heureux d’accueillir SM le Roi en Zambie. C’est un grand honneur pour nous», a-t-il ajouté, notant que son pays fonde d’énormes espoirs sur cette visite qui contribuera, sans nul doute, au «renforcement des relations entre nos deux pays amis».

Le ministre s’est dit convaincu que cette visite ne manquera pas d’ouvrir la voie à l’approfondissement du dialogue bilatéral et à une meilleure concertation sur des questions d’intérêt commun sur le plan multilatéral. De son côté, le ministre zambien des finances, Félix Mutati, a affirmé que la visite officielle qu’effectue SM Mohammed VI en Zambie constitue une impulsion majeure aux relations économiques entre la Zambie et le Maroc. «Je suis ravi que SM Mohammed VI vienne en Zambie. Cela donne une impulsion majeure aux relations économiques entre les deux pays», a-t-il déclaré à la presse à l’occasion du premier déplacement royal dans ce pays d’Afrique australe, appelant les hommes d’affaires marocains à saisir cette opportunité et à porter plus d’intérêt au marché zambien.

Il a affirmé que son pays était ouvert aux investisseurs marocains qui peuvent bénéficier du climat des affaires qui règne dans le pays et des opportunités dont il dispose en matière agricole, touristique et industrielle, et en même temps promouvoir l’image de la Zambie à l’international. Le ministre zambien a également indiqué que son pays a beaucoup à apprendre du Maroc, notamment son expérience de développement du secteur du tourisme, soulignant aussi que le Royaume dispose d’un capital humain important et d’un savoir-faire «adapté aux besoins de la plupart des pays africains». Il n’a pas manqué de mettre en valeur la proximité du Maroc de l’Europe, notant que le Royaume peut servir de pont à plusieurs pays africains, notamment ceux du Sud, pour accéder à ce grand marché. M. Mutati s’est, par ailleurs, réjoui de la tenue à Lusaka, en marge de la visite royale, du premier Forum d’affaires maroco-zambien, qui a vu la participation d’une importante délégation d’hommes d’affaires marocains. Les relations d’affaires entre les deux pays sont en deçà des aspirations, a-t-il déploré, notant que le Forum d’affaires maroco-zambien permet de mettre en lien les hommes d’affaires des deux pays.

Signature de 19 accords gouvernementaux et de partenariat économique

SM Mohammed VI et le président de la République de Zambie, Edgar Chagwa Lungu ont présidé, lundi au Palais présidentiel à Lusaka, la cérémonie de signature de 19 accords gouvernementaux et de partenariat économique entre les deux pays. S’inscrivant en droite ligne de l’orientation royale tendant à renforcer le partenariat Sud-Sud, ces accords constituent un cadre juridique approprié, à même de structurer une collaboration fructueuse aussi bien entre les gouvernements des deux pays, qu’entre leurs opérateurs privés. Ils couvrent des domaines aussi divers que les consultations politiques, les services aériens, la protection des investissements, la finance, les assurances, l’enseignement, la formation, le tourisme, l’agriculture, la technologie, l’industrie, les mines et les énergies renouvelables.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *