Maroc/Accidents : Baisse de 9,25% des morts à fin octobre 2013

Maroc/Accidents : Baisse de 9,25% des morts à fin octobre 2013

Le nombre des personnes tuées dans des accidents de la route a connu, entre janvier et octobre 2013, un repli de 9,25%, tandis celui des blessés graves a chuté de 8,33% durant la même période, a indiqué jeudi à Rabat le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif.

Le ministre, qui présidait la 59ème réunion de l’Assemblée générale du comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC), a souligné que les « chiffres encourageants » relatifs aux indicateurs de la sécurité routière, fruit de l’expérience accumulée par le CNPAC au cours de la dernière décennie, restent en deçà de l’ambition de son département.

Le ministre a réaffirmé la volonté de persévérer dans la mise en oeuvre du plan stratégique sur la sécurité routière 2013-2016, en accordant un intérêt particulier à l’élément humain dans l’élaboration des mesures préventives, ajoutant que les orientations dudit plan gravitent autour de l’amélioration des exigences de la sécurité routière, inhérentes aux infrastructures et l’intensification du contrôle routier.

Le plan stratégique, a-t-il encore noté, consacre également la nécessité de renforcer les compétences des conducteurs, à travers la réhabilitation du secteur des auto-écoles, la promotion de la formation continue, la réforme du secteur de transport des voyageurs, la sensibilisation et l’ouverture sur la société civile.

M. Boulif a, d’autre part, mis en avant la place qui échoit à l’élément humain, « levier de changement et de réforme dans le domaine de la sécurité routière », estimant que la sensibilisation constitue l’un des grands chantiers sur lesquels il faut tabler pour l’élaboration des politiques publiques en la matière.

De son côté, le secrétaire général du CNPAC, Bennacer Boulaajoul a présenté le projet de plan d’action du Comité national pour l’exercice 2014 qui repose sur une approche participative impliquant l’ensemble des institutionnels et des professionnels opérant dans le domaine de la sécurité routière.

Un plan de communication multimédia sera mis en oeuvre au titre de l’année 2014 et qui prévoit la production de spots publicitaires et d’émissions TV et Radio véhiculant des messages visant à en finir avec l’hécatombe routière, a-t-il dit.

M. Boulaajoul a, en outre, souligné l’importance que revêt l’éducation à la sécurité routière, « pan essentiel de la stratégie du CNPAC pour l’année de 2014 ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *