Marrakech : Clôture du Forum Arabe sur le recouvrement des avoirs

Marrakech : Clôture du Forum Arabe sur le recouvrement des avoirs

Co-organisé par le Maroc et le Royaume Uni avec le support de l’initiative StAr (The Stolen Asset Recovery initiative) de la Banque mondiale (BM) et l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), ce forum a réuni à Marrakech les délégations de chacun des pays membres du Partenariat de Deauville, à savoir les membres du G8, les pays partenaires, les pays de la région et d’autres pays impliqués dans les efforts internationaux de recouvrement des avoirs dans la région MENA.

Présent pour l’occasion, le procureur général des Etats Unis, Eric H. Holder, a affirmé, lundi soir à Marrakech, la volonté de son pays à soutenir les efforts pour le recouvrement des fonds détournés dans la région MENA.

« Les Etats Unis d’Amérique comptent jouer entièrement leur rôle dans la lutte contre la corruption et le recouvrement des avoirs détournés dans les pays arabes en transition, non seulement en tant qu’observateur ou partie, mais en tant que partenaire et collaborateur. Nous sommes entièrement disposés à soutenir, à cet effet, les institutions concernées dans la région MENA », a-t-il dit dans une allocution prononcée lors de la séance de clôture de ce deuxième Forum.

« L’aboutissement d’une telle mission ne peut intervenir du jour au lendemain », a-t-il relevé, appelant à  »une action commune et multipartite pour identifier les fonds détournés dans la perspective de les restituer aux ayant droits légitimes : des peuples en quête de développement et dans le besoin urgent de tels fonds ».

Les autorités des pays concernés par le recouvrement des biens détournés doivent disposer de suffisamment de cadres qualifiés et experts dotés de la prérogative de contacter librement les partenaires internationaux pour présenter les preuves légales et engager les procédures de recouvrement et les poursuites judiciaires, a-t-il conseillé.

M. Holder a salué l’initiative du Maroc d’abriter ce Forum qui témoigne ainsi de la volonté des autorités du Royaume à contribuer aux efforts internationaux pour le recouvrement des avoirs. Par de telles initiatives, le Royaume du Maroc atteste de sa volonté de jouer des rôles de premier ordre dans les efforts collectifs de la communauté internationale pour un meilleur avenir, s’est-il félicité.

Ont participé à ce Forum, de haut magistrats, des responsables des programmes anticorruption, de responsables assurant le lien entre la problématique du recouvrement des avoirs aux politiques de lutte anti-blanchiment et anticorruption, des praticiens de haut niveau avec une expérience et des responsabilités liées aux affaires de recouvrement des avoirs, notamment des membres des cellules de renseignement financier, policiers, magistrats (procureurs et juges d’instruction), et autorités chargées des demandes d’entraide judiciaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *