Mauritanie : Dialogue pouvoir-opposition

Mauritanie : Dialogue pouvoir-opposition

Ce forum de deux jours, qui est le premier du genre à être organisé depuis la mise en place du multipartisme en Mauritanie, a pour objectif de réunir les différentes formations politiques dans le cadre d’un forum de dialogue et de concertation sur les problèmes politique, économique et social du pays, afin d’élaborer "une vision commune à même de renforcer le principe du dialogue et des rencontres". L’ancien ministre et président du Rassemblement pour la Démocratie et l’Unité (RDU), Parti initiateur du forum, M. Ahmed Ould Sidi Baba, a indiqué que cette rencontre vise "la levée du blocus qui prévalait sur la scène politique en Mauritanie et l’échange des vues entre tous les intervenants politiques".
Il a souligné que ce forum ne constituait pas un médiateur entre le pouvoir et l’opposition ou une initiative de dialogue entre les deux parties, mais une rencontre pour aboutir à un paysage politique digne de cette appellation et  "en harmonie avec les valeurs de la démocratie". Selon lui, l’objectif de cette rencontre est "d’aboutir à la paix politique et à une scène politique pouvant assurer l’alternance tout en garantissant la paix dans le pays". Le président du RDU, qui a critiqué et l’opposition et le pouvoir, a ajouté que ce Forum examinerait les moyens de libérer le pouvoir de la "mentalité  de la pensée unique liée à celle du parti unique qui prévalait dans le pays", et d’encourager l’opposition à suivre la voie de la concertation et du dialogue.
Ce forum regroupe plus de 200 personnes représentant 8 partis politiques (représentés au Parlement), une trentaine d’organisations professionnelles, syndicales et de la presse. Quelque 150 autres personnalités politiques ou connues pour leur rôle dans l’histoire contemporaine du pays, y compris des islamistes de la mouvance interdite et des hommes appartenant à des partis politiques non reconnus prennent part à cette rencontre.
Le programme du forum prévoit plusieurs exposés, notamment sur "les obstacles de la culture démocratique et l’esprit de la citoyenneté", "le rôle, la place et la responsabilité du pouvoir et des partis politiques dans la promotion de la citoyenneté et la consécration de la démocratie" et "le rôle de la presse dans l’instauration des valeurs démocratiques"

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *