MEDays 2014: Le compte à rebours a commencé

MEDays 2014: Le compte à rebours a commencé

Tanger se prépare pour accueillir pour la septième fois consécutive le Forum international  MEDays. Initiés par l’Institut Amadeus, les travaux de ce forum d’envergure internationale se dérouleront du 12 au 15 mai en présence d’un nombre très important d’intervenants de haut niveau, dont des décideurs politiques, des chefs d’entreprises ainsi que des représentants d’organisations internationales et de la société civile.

Et ce, pour débattre des problématiques géopolitiques, économiques, sociales, environnementales et culturelles d’actualité, touchant aux défis majeurs du Sud et son interactivité avec le Nord. A l’instar des deux dernières éditions, les intervenants se pencheront sur la situation au lendemain des Printemps arabes.

«Il s’agira de s’interroger à la fois sur les perspectives politiques nouvelles au Moyen-Orient, mais aussi sur la nouvelle donne géostratégique dans la région», selon les organisateurs. Parmi les principaux sujets abordés, en rapport avec ce brûlant dossier, la question palestinienne, le délitement de nombreux Etats (Irak, Libye et Yémen), auquel fait écho l’émergence d’organisations terroristes de la dimension de Daesh, le futur des relations USA-Monde islamique ou encore la normalisation potentielle entre l’Iran et la communauté internationale.

Ainsi, de grandes personnalités  arabes et étrangères, telles que le chef des négociateurs palestiniens, Saeb Erekat, les deux anciens ministres des affaires étrangères de Turquie, Yasar Yakis et de France, Bernard Kouchner  ainsi que  l’envoyé spécial des Nations Unies pour la Libye, Bernardino Leon, prendront part à ces débats. Sur les questions macro-économiques, le programme comporte des débats autour d’une thématique particulière portant sur la régulation économique à l’échelle mondiale comme pré-requis nécessaire à la croissance.

L’ancien Premier ministre espagnol, José Luis Zapatero, l’ancien président du Conseil italien, Enrico Letta, ainsi que Jacques Barrot, membre du Conseil constitutionnel français, sont attendus pour enrichir ce genre de débats, et ce, grâce à leurs témoignages sur la situation dans leurs pays respectifs où chômage élevé, faiblesse de la demande et endettement public record sévissent. Les problématiques liées au continent africain constitueront aussi, cette année, un axe fort de l’édition 2014.

D’autant plus que cette septième édition est sera marquée par la présence de décideurs économiques africains de premier plan, tels que le PDG d’Ethiopian Airlines Tewolde Gebremariam, et la présidente du conseil d’administration de l’Agence nationale d’investissement angolaise Maria Abrantes. MEDays 2014 constitue également une occasion pour traiter des enjeux énergiques, comme nouveau paramètre de la géopolitique mondiale.

Parmi les intervenants invités pour débattre de cette thématique, figurent Jean Louis Borloo, ancien ministre de l’écologie, Abbas Al Naqi, secrétaire général de l’Organisation arabe des pays exportateurs de pétrole, et le PDG de la compagnie nationale d’électricité du Nigeria, Sam Amadi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *