Médina de Rabat : Visite royale à plusieurs projets

Médina de Rabat : Visite royale à plusieurs projets

C’est l’un des points forts du programme intégré «Rabat ville lumière, capitale marocaine de la culture»

Le programme de réhabilitation de l’ancienne médina de Rabat s’inscrit dans le cadre des efforts déployés, sous l’impulsion de SM le Roi, visant la préservation et la mise en valeur des anciennes médinas dans plusieurs villes du Royaume comme Casablanca, Marrakech, Fès, Meknès, Essaouira, Salé et Tétouan.

Le Souverain fait le point sur l’état d’avancement de la réhabilitation de la médina de Rabat. Plusieurs projets dans le cadre de ce programme avaient rendez-vous avec la visite royale. En effet, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a visité plusieurs projets inscrits dans le cadre du programme de réhabilitation de l’ancienne médina de Rabat, un des points forts du programme intégré «Rabat ville lumière, capitale marocaine de la culture», lancé par le Souverain le 12 mai 2014. Cette visite, qui vient donner une forte impulsion aux efforts de mise en valeur de cet espace à haute valeur patrimoniale, témoigne de la volonté constante du Souverain de préserver le cachet architectural de la médina de Rabat, inscrite en 2012 au patrimoine mondial de l’humanité par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), de promouvoir son rayonnement culturel et touristique et d’améliorer les conditions de vie et de travail de ses habitants. SM le Roi a ainsi visité la rue Bab Chellah, qui dessert les écoles Mohammed V «Madariss Mohammed Al Khamiss» et la Grande mosquée «Al Masjid Al Aadam», la rue Souk Essabat et Bab El Bahr, des sites ayant fait l’objet de travaux de restauration et de valorisation dans le cadre du programme de réhabilitation de l’ancienne médina de Rabat.

Le Souverain a également visité les chantiers de réhabilitation de la Place El Melh et de la rue Sabbaghine, dont les travaux connaissent un taux de réalisation très avancé (75%). La mise en œuvre de cet ambitieux programme a été, par ailleurs, confortée par le lancement par Sa Majesté le Roi, le 14 mai dernier, du programme complémentaire de mise en valeur de l’ancienne médina de Rabat, doté d’une enveloppe budgétaire de 325 millions de dirhams. Élaboré conformément aux Hautes instructions royales, ce programme de nouvelle génération vise à valoriser et à améliorer l’accessibilité à la médina et à renforcer son attractivité, à travers notamment la construction de deux parkings souterrains près de «Bab El Had» et «Bab Chellah», d’une capacité globale de 1.090 places de stationnement et l’aménagement des places autour du Marché Central et de Bab El Had. Il s’agit également du réaménagement du complexe sportif de Tamejajet, du traitement des abords des murailles de la médina et leur mise en lumière, de l’achèvement du pavage des rues et ruelles, de l’adressage des rues, ruelles et placettes, ainsi que l’installation de bornes d’informations. Le programme de réhabilitation de l’ancienne médina de Rabat s’inscrit dans le cadre des efforts déployés, sous l’impulsion de SM le Roi, visant la préservation et la mise en valeur des anciennes médinas dans plusieurs villes du Royaume comme Casablanca, Marrakech, Fès, Meknès, Essaouira, Salé et Tétouan.

A cette occasion, Sa Majesté le Roi a été salué par les représentants du tissu associatif de l’ancienne médina, avant de procéder à la remise symbolique de clefs à des bénéficiaires de vélos-taxis, acquis dans le cadre du projet de transport touristique et écologique à la ville de Rabat porté par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Au nombre de 50, ces vélos tricycles à assistance, dont l’acquisition a nécessité un investissement global de 2,5 millions de dirhams, devront servir également à des balades touristiques à l’intérieur de la ville de Rabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *