Meknès : le Souverain soutient l’artisanat

Meknès : le Souverain soutient l’artisanat

SM le Roi Mohammed VI a effectué mercredi une visite à l’exposition de produits d’artisanat de la région de Meknès-Tafilalet, qui s’inscrit dans le cadre du soutien aux activités génératrices de revenus appuyées par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). La visite royale de cette exposition témoigne de l’intérêt que SM le Roi accorde au patrimoine historique que représentent les produits d’artisanat à travers la qualification des artisans et la promotion de ces produits.
A cette occasion, SM le Roi a tenu à s’enquérir des différents produits  d’artisanat et des potentialités que recèle ce secteur, ainsi que des  possibilités de son soutien par l’INDH à travers l’appui de projets stables et générateurs de revenus dans le cadre d’associations et de coopératives actives et structurées. Cette exposition, qui regroupe des pépinières de démonstration des produits de l’artisanat local, compte 56 exposants dont 9 coopératives (7 d’entre elles sont des associations féminines). L’exposition se décline en 23 stands portant sur les secteurs du bois (sculpté, teint, tourné), du tissage (tapis, Hanbel, couture traditionnelle,  broderie), des métaux (ferronnerie, l’art, la damasquinerie, dinanderie et bijouterie), du cuir (maroquinerie, reliure, babouches) et de la terre  (céramique, poterie, zellige traditionnel, sculpture sur plâtre). Dans le cadre du soutien des actions génératrices de revenus, en milieu urbain, appuyées par l’INDH, le secteur de l’artisanat au niveau de la région de Meknès-Tafilalet sera renforcé par le lancement de deux projets portant sur la création d’un complexe permanent d’exposition et la construction d’un centre de perfectionnement des artisans.
Le premier projet sera réalisé au sein de l’unité de tissage à Lalla Aouda à Meknès pour un coût de 1,5 million de dirhams. Il comporte notamment une salle d’exposition permanente des produits artisanaux, des ateliers pour artisans et un espace principal d’exposition. Le second projet, qui sera réalisé avec un coût global de 2,5 millions de dirhams, porte sur l’extension d’une école d’artisanat par la construction d’un centre de perfectionnement des artisans de la région de Meknès-Tafilalet qui sera réalisé au sein du centre de qualification professionnelle des arts traditionnels de Meknès. Le secteur de l’artisanat au niveau de la région de Meknès-Tafilalet compte 50.310 artisans répartis notamment entre le textile (18.181), le bois (6.736), la terre (5.548), le cuir (3.068), les métaux (3.001) et la vannerie (297). Le secteur compte également 20.557 unités artisanales réparties entre la production (11.852) et les services (8.705), 56 coopératives avec 1.148 adhérents et 45 associations avec 3.918 adhérents. Au niveau des infrastructures de base, cette région compte un complexe d’artisanat basé à Meknès, quatre complexes intégrés à Azrou, Khénifra, Errachidia et Rissani, deux centres de qualification professionnelle et un atelier national de poterie. Le montant des crédits accordés dans le cadre de l’encouragement du secteur, au titre de l’année 2004-2005, s’élève à quelque 2,338 millions de dirhams bénéficiant à 130 artisans.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *