Meknès : SM le Roi visite la zone industrielle de Mejjat

Meknès : SM le Roi visite la zone industrielle de Mejjat

A Son arrivée sur le site, SM le Roi a suivi des données sur l’activité industrielle dans la région et sur le bilan des investissements par secteur d’activité durant les quatre dernières années. Les investissements dans les secteurs productifs au niveau des provinces et préfectures de la région depuis 2001 ont atteint un montant global de près de 10 milliards de DH et généré plus de 21.200 postes d’emploi.
Le secteur de l’habitat, du bâtiment et des travaux publics se taille la part du lion avec un investissement de plus de 6,5 milliards de DH, suivi, notamment des secteurs du tourisme (994.885.600 de DH), de l’industrie (928.761.000 de DH), du commerce (529.385.600 de DH), de l’énergie et mines (344.554.000 de DH), des carrières (192.380.000 de DH) et de l’artisanat (32.729.000 de DH). Des explications ont été fournies par la suite à SM le Roi sur les zones industrielles de Mejjat et Sidi Slimane Moul Kifane, réalisées par l’Etablissement régional d’Aménagement et de Construction Centre-sud (ERAC-CS), en partenariat avec le département du commerce et de l’industrie, et avec le concours financier du Fonds Hassan II pour le développement économique et social.
Le Souverain s’est également enquis des projets industriels initiés dans ces deux zones depuis l’achèvement des travaux d’aménagement. Les travaux de viabilisation de la zone industrielle de Mejjat, qui s’étend sur une superficie de 57,1 ha, ont nécessité un investissement de 71 millions de DH, dont 36 millions assurés par le Fonds Hassan II. Cette zone, qui comprend 380 lots industriels et 2 lots d’équipement, permettra un investissement induit de 3,54 milliards de DH et la création de 11.800 emplois prévisionnels.
Quant à la zone industrielle aménagée dans la commune rurale de Sidi Slimane Moul Kifane, elle s’étend sur une superficie de 24,3 ha et comprend 175 lots industriels et 2 lots d’équipement. Les travaux de viabilisation de cette zone, qui permettra un investissement induit de près de 1,5 milliard de DH et la création de 4.800 emplois prévisionnels, ont nécessité un investissement de 24,3 millions de DH, dont 10 millions financés par le Fonds Hassan II. Ces deux zones industrielles ont drainé, jusqu’à présent, des investissements d’un montant global de l’ordre de 904 millions de DH ayant généré 3.318 postes d’emplois. Les projets retenus, au nombre de 52, concernent notamment les secteurs de fabrication de papier à usage sanitaire et domestique, de transformation des produits céréaliers et sidérurgiques, de l’industrie du plastique, de construction de plateaux à usage industriel, de fabrication et mise en bouteille des boissons gazeuses et de fabrication du matériel médical.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *