Meriem Bensaleh déplore le manque de confiance entre le chef du gouvernement et le privé

Meriem Bensaleh déplore le manque de confiance entre le chef du gouvernement et le privé

A la veille des élections législatives du 7 octobre, on dirait que l’étau se resserre autour d’Abdelilah Benkirane. Cette fois, c’est la présidente de la CGEM, Meriem Bensaleh qui déplore le manque de confiance qui s’est installée entre le chef gouvernement et le privé. Dans une interview accordée à nos confrères Febrayer, la patronne des patrons s’étonne notamment de ne pas avoir de réponses, de la part du chef du gouvernement sur le mémorandum rédigé par la CGEM, GPBM et le BAM le 2 juin dernier.

« Nous n’avons obtenu aucune réponses du Chef du Gouvernement, ni par écrit ni oralement ». a-t-elle déclaré.

Avant de poursuivre, « nous avons tout ce qu’il faut au Maroc en infrastructures et en ressources pour bien réussir, mais le gouvernement doit faire son travail. On dirait un véhicule disposant de 6 vitesses mais qui ne dépasse pas la deuxième ».

Voici l’entretien au complet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *