Message royal au 3ème Forum parlementaire sur la justice sociale: La justice sociale, un idéal inscrit au cœur des orientations de SM le Roi

Message royal au 3ème Forum parlementaire sur la justice sociale: La justice sociale, un idéal inscrit au cœur des orientations de SM le Roi

SM le Roi Mohammed VI a affirmé que la justice entre les catégories sociales et entre les régions a toujours été un idéal inscrit au cœur des orientations politiques, économiques et sociales du Souverain, et constitue constamment l’objectif des multiples initiatives et chantiers lancés en vue d’améliorer le quotidien des citoyens, en le marquant du sceau de la justice et de l’équité et en veillant au respect de la dignité humaine et de l’égalité des chances.

Dans un message adressé au 3ème Forum parlementaire sur la justice sociale, qui a ouvert ses travaux lundi à Rabat à l’initiative de la Chambre des conseillers sous le thème «Le modèle de développement souhaité et les défis de justice sociale et spatiale», le Souverain a indiqué que la Constitution, qui consacre ces valeurs et ces principes, entend poser les jalons d’une société solidaire où chacun a droit à la sécurité, à la liberté, à la dignité, à l’égalité et à la justice sociale, où les droits accordés aux citoyens sont intimement articulés avec les devoirs qui leur incombent.

SM le Roi a, dans ce message, dont lecture a été donnée par Abdellatif Menouni, conseiller du Souverain, souligné que «si grande que soit leur ambition, et si fort que soit leur engagement, tous les pays du monde doivent, dans leur quête de l’idéal de justice sociale et spatiale, emprunter un chemin long et ardu».

Ce processus, a ajouté SM le Roi, «nécessite une évaluation régulière des résultats obtenus, une mise à jour continue des objectifs d’étape et des objectifs à long terme. Il suppose également une amélioration constante des mécanismes et des moyens de mise en œuvre».

Après avoir salué le thème retenu pour cette édition, SM le Roi a indiqué que ce choix témoigne d’une réelle prise de conscience de l’importance de ce sujet d’actualité, qui recouvre, en effet, un ensemble de problématiques interdépendantes. La volonté de traiter ces questions requiert l’adoption d’une approche globale et renouvelée, permettant d’apporter des solutions pratiques et applicables aux problèmes réels et pressants des citoyens. «L’objectif ultime est d’assurer un développement équilibré et équitable, profitant à tous et contribuant à instaurer un climat de quiétude et de stabilité», a précisé le Souverain. Rappelant les insuffisances qui entachent le modèle de développement marocain, Sa Majesté le Roi a fait savoir que ce modèle «ne permet plus, désormais, de répondre aux demandes et aux besoins croissants des citoyens, ni de réduire les inégalités sociales et les disparités spatiales. Il ne peut, en conséquence, favoriser l’avènement d’une justice sociale».

Le Souverain a, dans ce sens, relevé que l’objectif d’une réévaluation de ce modèle ne doit aucunement se limiter à la formulation et la mise en chantier de réformes sectorielles isolées, mais plutôt l’élaboration d’une vision intégrée de ce que seraient à la fois le modèle politique, économique et social du Maroc et le système de gouvernance centrale et territoriale, envisagé sous tous ses aspects, y compris le dispositif juridique qui le régit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *