Mission possible et accomplie pour DHL

C’est un sacré coup médiatique pour DHL. Le leader mondial des services en messagerie et transport express à l’international a su tiré profit de sa participation dans le film «Mission Impossible III» (MI3), en tant que partenaire logistique officiel. Comment ? En organisant le 4 mai dernier, en avant première mondiale et dans plusieurs pays, la projection de la troisième aventure de cette saga qui met toujours en vedette Tom Cruise. DHL Maroc en a fait autant en invitant quelque 450 personnes à une projection privée de MI3. Mais auparavant, un point de presse était organisé par les responsables de DHL Maroc. L’occasion pour son directeur marketing et développement, Farida Bennani, de rappeler le rôle clé joué par cette firme (affiliée au groupe allemand Deutsche Post) dans cette grande production de la Paramount Pictures. Un rôle loin d’être secondaire et encore moins facile, puisqu’il a été question d’assurer des opérations de transport et de logistique en tout genre pour les besoins de ce film à degrés d’octane élevé. En effet, bourré d’effets spéciaux et incluant quelques scènes «explosives», MI3 –une fois visionné- donne une idée précise sur l’importante quantité de matériels et d’accessoires employés et acheminés d’un site à l’autre. Selon un communiqué de la firme, DHL s’est retrouvé impliqué dans tous les niveaux que ce soit en organisant un vol charter de Pékin à Los Angeles ou en emballant et transportant tout l’arsenal cinématographique de la production sur les différents sites du film, soit aux Etats-Unis, en Chine, en Allemagne ou encore en Italie.
Tout a donc été pris en charge et livré par DHL, en respectant à chaque fois le timing très serré imposé par les agents producteurs et réalisateurs de MI3. Au total, pas moins de 50 000 kg ont été acheminés par les voies terrestres, maritimes et aériennes par les unités de DHL qui ont travaillé 24 heures d’affilée et 7 jours sur 7. Sous un angle purement médiatique, la présence de DHL dans ce film s’illustre fortement à travers une séquence tournée à Rome, en Italie. On voit alors Tom Cruise et son co-équipier simuler une panne avec un camion DHL, bloquant la route à plusieurs automobilistes et faisant diversion pour accéder au Vatican. A n’en pas douter, ce partenariat logistiquo-marketing confirme une fois de plus le leadership mondial de DHL en matière de transport express de marchandises.
Il n’y avait donc pas de raison que sa filiale marocaine n’en profite pas. Cela, d’autant plus qu’au Maroc DHL a installé son siège régional pour l’ensemble des pays du Maghreb. La filiale compte 8 antennes dans les principales villes du Royaume, emploie 225 personnes, dispose de 75 véhicules et d’un Boeing 757 qui décolle et atterrit quotidiennement de l’aéroport Mohammed V à Casablanca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *