Mohamed Benhammou : «Une belle victoire diplomatique pour le Maroc»

Mohamed Benhammou : «Une belle victoire diplomatique pour le Maroc»

ALM : Que représente l’élection du Maroc comme membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU?
Mohamed Benhammou : C’est une belle victoire diplomatique à laquelle il faut saluer les efforts de la diplomatie marocaine. L’élection du Maroc comme membre non permanent du Conseil de sécurité montre l’estime dont bénéficie le Maroc au sein des nations. Plus de 150 pays ont voté pour le Maroc, désormais perçu comme un pays appelé à jouer un rôle important dans cette phase délicate de l’histoire du monde arabe. Une phase marquée par un souffle de démocratisation. Le Maroc, pays modèle, continue à prouver sa volonté indéfectible d’œuvrer pour la paix et la stabilité dans le monde.
Par sa politique et sa volonté d’édifier un Etat de droit, le Maroc se présente comme un pays qui mène une expérience qui peut inspirer les autres pays de la région. Son mandat de deux ans commencera à partir du 1er janvier. Il sera un acteur actif qui va contribuer à la stabilité et la sécurité internationales.

Est-ce uniquement une question d’image du Maroc à l’échelle internationale ?
Ce n’est pas uniquement une question de prestige, mais en étant élu, le Maroc est désormais présent dans le traitement à l’échelle internationale des dossiers sensibles. C’est une opportunité pour défendre plus et mieux ses intérêts stratégiques et vitaux au sein du Conseil de sécurité de l’ONU. Tout en remplissant sa mission, il va consolider ses positions sur les questions qu’il défend. Il était membre de l’Assemblée des Nations Unies, aujourd’hui il est membre non permanent du Conseil de sécurité avec des pouvoirs plus élargis.

Quels sont ces pouvoirs dont dispose le Maroc ?
Toutes les questions qui touchent à la sécurité et à la paix internationales passent par le Conseil de sécurité. C’est lui qui décide face aux problèmes internationaux du choix et de la nature des interventions, dans des conflits. En étant membre de ce Conseil, le Maroc dispose ainsi d’un outil important.

Le Maroc a-t-il rencontré des défis pour être élu ?
Ce n’était pas une élection acquise et ce, à cause du positionnement de certains pays qui ont cherché à nuire à la position du Maroc. Mais l’image, le poids et la place du Maroc sur le plan régional et à l’échelle internationale ont eu raison de ceux qui dressent des obstacles au pays à chaque fois qu’il est en lice et entend servir l’intérêt national et international. Le Conseil de sécurité est constitué de cinq membres permanents et de membres non permanents.
Le Maroc cherchait légitimement à retrouver un siège pour l’Afrique. Ce moment de l’histoire de l’humanité dominé par la crise économique, les turbulences, les mutations aiguës, des fractures et conflits géopolitiques immenses, nécessite beaucoup de raison et de patience pour la gestion des affaires internationales et pour le maintien de la paix. Ainsi, fidèle à ses principes, stable dans ses choix politiques, le Maroc entend contribuer à trouver des solutions aux problèmes et défis qui se dressent devant la communauté internationale.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *