Mohamed El Ouafa rassure les parlementaires : «Une rentrée scolaire 2012-2013 réussie à 95%»

Mohamed  El Ouafa rassure  les parlementaires : «Une rentrée  scolaire  2012-2013 réussie à 95%»

C’est en faisant face au déploiement déséquilibré du corps enseignant, à la surcharge, au manque de classes, surtout en milieu rural, et à une carence de bonne gouvernance que la réforme de l’enseignement peut aboutir. C’est ce qu’a affirmé le ministre de l’éducation nationale, Mohamed El Ouafa, devant la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants qui se livrait à une «évaluation préliminaire du plan d’urgence 2009-2012».
Annonçant la finalisation du projet de loi portant création du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, en collaboration avec les départements concernés, le ministre a indiqué que «l’évaluation et l’audit du plan d’urgence des points de vue pédagogique et matériel (infrastructures), menés pour la première fois par le ministère à travers les 16 académies régionales, ont permis de déterminer les dysfonctionnements auxquels il faut apporter des réponses».
Toutefois, le ministre de l’éducation nationale a affirmé qu’en dépit des difficultés auxquelles fait face le secteur de l’éducation et de l’enseignement, son département a réussi à 95% à assurer les conditions adéquates pour l’année scolaire 2012-2013 à travers la mise en place d’une série de mesures: élaboration et distribution de guides dédiés à la rentrée scolaire, annonce des résultats des mouvements de mutation avant la fin du mois de juillet, la mise en place d’un système informatique et d’un numéro vert pour la réception de plaintes.
Par ailleurs, cette année, selon M. El Ouafa, l’offre scolaire a été élargie à travers l’équipement de 277 établissements d’enseignement (81 écoles primaires, 108 collèges et 88 lycées), la création de près de 1.800 nouvelles classes et le lancement de travaux de construction de 460 établissements d’enseignement ainsi qu’un appel d’offres pour la construction de 109 nouveaux établissements d’enseignement.
Aussi, a-t-il rappelé, le nombre des nouveaux élèves inscrits au primaire a atteint 666.484 (dont 322.958 en milieu rural), alors que celui des élèves inscrits au titre de l’année scolaire actuelle est de 6.672.592. Le ministre a, en outre, indiqué que 3.898.311 élèves ont bénéficié de l’opération «Un million de cartables», 1.380.586 profitent des services des cantines scolaires, 27.906 ont bénéficié de vélos et 22.315 autres du transport scolaire. S’agissant de la formation des cadres, le ministre a fait savoir que le nombre des centres régionaux d’éducation et de formation a atteint 15 pour un total de 7.848 étudiants.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *