Moulay Yaacoub: Lancement du programme provincial de renforcement du secteur associatif

Moulay Yaacoub: Lancement du programme provincial de renforcement du secteur associatif

Le programme provincial de renforcement du secteur associatif dans la province de Moulay Yaacoub a été lancé, jeudi, grâce à un partenariat entre le département du développement social, de la famille et de la solidarité, l’Agence de développement social (ADS) et le Comité provincial du développement humain.
S’inscrivant dans le cadre du programme national Takwia pour la qualification, mené conjointement par le ministère et l’ADS, ce programme provincial a pour objectif d’accompagner le secteur associatif en tant que force de proposition et partenaire associé à la définition et à la mise en œuvre des politiques publiques.
D’une durée de deux ans, le programme vise le renforcement des capacités d’environ 50 associations actives à Moulay Yaacoub, en vue d’améliorer les performances, la gouvernance interne et les capacités de travail en réseau et de plaidoyer, à travers un cycle de formation de 16 modules liés au développement organisationnel et aux métiers des associations.
Les résultats attendus à terme touchent à l’amélioration de la qualité des services rendus par les associations, une meilleure conception, gestion et évaluation des activités et projets associatifs, un renforcement de la gouvernance des associations, un rôle accru des associations dans l’action publique et un dialogue provincial renforcé sur les problématiques sociales, en particulier.
Le programme devrait aussi permettre l’émergence de normes et standards d’action associative partagés, qui pourraient constituer une référence pour l’évolution du secteur associatif sur les moyen et long termes.
Pour la mise en œuvre du programme Takwia dans la province, une convention de partenariat avait été signée, en avril 2010, entre le comité provincial de développement humain, l’ADS et le département du développement social. Les trois priorités qui lui avaient été assignées portaient sur la formation orientée vers les métiers, l’appui technique rapproché et l’animation de la vie associative.
En tout, plusieurs étapes avaient été définies pour la mise en œuvre du programme, en l’occurrence l’élaboration de bases de données des associations et des diagnostics de gestion, l’identification des besoins des associations et la mise en place, l’application et le suivi du plan provincial de renforcement des capacités.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *