Mouvement de mutation : ça bouge à l’Administration pénitentiaire

Mouvement de mutation : ça bouge à l’Administration pénitentiaire

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a annoncé, mercredi, avoir procédé à un mouvement de mutation partiel au niveau de trois directions régionales et de cinq établissements pénitentiaires.

Il s’agit des directions régionales de Rabat-Salé-Kénitra, Casablanca-Settat et Drâa-Tafilalet, des prisons locales Oudaya à Marrakech, Ain Sebaa (Oukacha) et Laarjat 2, de la prison centrale de Moul Elbergui et de la prison agricole de Rommani, précise la DGAPR dans un communiqué.

Ce mouvement s’inscrit dans le cadre des efforts continus de la DGAPR pour redynamiser la gestion des affaires de la population carcérale et de sa volonté d’améliorer le rendement des responsables des différents services décentralisés, ajoute la même source.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *