Mouvement de mutation des directeurs d’établissements pénitentiaires

Mouvement de mutation des directeurs d’établissements pénitentiaires

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a procédé à un mouvement de mutation des directeurs de dix-sept établissements pénitentiaires.
Selon la DGAPR, cette opération, qui s’inscrit dans le cadre du mouvement de redéploiement annuel, a touché les établissements pénitentiaires de Ben Slimane, El Adir, Berrechid, Mohammedia, Rommani, Souk Larbâa, Nador, Bouarfa, Errachidia, Zagora, Toulal3, Sefrou, Tiznit, Fkih Ben Salah, Beni Mellal, Essaouira et Ouezzane.

Pour la délégation, ce mouvement de mutation s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour impulser une nouvelle dynamique en permettant aux nouvelles compétences d’assumer la responsabilité et de contribuer à la mise en œuvre de la stratégie de la délégation générale visant à promouvoir la situation des établissements pénitentiaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *