Mustapha El Khalfi appelle à faire de la journée nationale de l’information un nouveau départ pour la promotion des médias

Mustapha El Khalfi appelle à faire de la journée nationale de l’information un nouveau départ pour la promotion des médias

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Mustapha El Khalfi a appelé à faire de la journée nationale de l’information (15 novembre) un nouveau départ pour la promotion du paysage médiatique, dans un contexte marqué par des défis et des mutations.
Dans le cadre du processus de réforme globale du secteur de la communication, le gouvernement œuvre à instaurer des médias libres, démocratiques, responsables et professionnels à travers une approche participative, a affirmé M. El Khalfi, qui était jeudi l’invité de la radio nationale.
Il a, par ailleurs, rappelé les importantes réalisations du Maroc dans le domaine, citant à cet égard l’adoption d’une loi relative à la communication audiovisuelle, qui est « très avancée par rapport à d’autres pays ».
Le ministre a également cité le lancement du chantier de réforme du Code de la presse en se basant sur les dispositions de la nouvelle Constitution, notamment l’article 28 qui stipule que « la liberté de la presse est garantie et ne peut être limitée par aucune forme de censure préalable », faisant savoir que les résultats des travaux du comité consultatif pour la réforme du Code de la presse et de l’édition seront soumis au gouvernement et au parlement.
M. El Khalfi a, dans ce sens, formé le vÂœu d’aboutir à l’adoption, courant 2013, d’un nouveau code de la presse et de l’édition.
Parmi les défis qui se posent dans ce secteur, a poursuivi le ministre, figurent la promotion du professionnalisme et de la qualité, le renforcement de l’indépendance de la presse, ainsi que l’amélioration de la compétitivité de l’entreprise médiatique, relevant que le Royaume a réussi à instaurer les bases de médias pluralistes, en particulier dans le secteur de la presse écrite et radiophonique.
Le Maroc est également devenu l’un des pays pionniers dans le domaine de la presse électronique, en dépit du défi que représente son cadre juridique, a relevé M. El Khalfi, rappelant en outre la poursuite du processus de libéralisation du secteur de l’audiovisuel.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *