Mustapha El Khalfi : Le gouvernement, résolu à appliquer les ponctions sur salaire conformément à la règle « rémunération pour un travail »

Mustapha El Khalfi : Le gouvernement, résolu à appliquer les ponctions sur salaire conformément à la règle « rémunération pour un travail »

Le gouvernement est décidé à opérer des ponctions sur salaire en cas d’absence du fonctionnaire, conformément à la règle « rémunération pour un travail », a affirmé jeudi le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.
La mise en application de cette mesure intervient en application de la loi n
12-81 relative aux retenues sur les traitements des fonctionnaires et agents de l’Etat et des collectivités locales qui s’absentent irrégulièrement de leur service, a précisé M. El Khalfi lors d’un point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement.
La note du chef de gouvernement, publiée le 15 novembre 2012 et relative à l’absence irrégulière au travail, comporte les éléments d’une stratégie gouvernementale intégrée, avec à l’appui une batterie de mesures destinées à parer au phénomène de l’absentéisme illégal, a-t-il ajouté.
Une série de propositions ont été formulées à ce sujet sur la base de l’évaluation d’une note antérieure publiée en mai 2005, qui a servi de référence pour l’élaboration d’une perception globale sur le plan juridique, adossée, en premier lieu, sur les dispositions réglementaires relatives aux autorisations et à l’absence injustifiée, en particulier, l’article 39 du Statut de la fonction publique, a-t-il poursuivi.
L’orientation du gouvernement repose, à présent, sur l’activation des mesures disciplinaires et l’établissement des corrélations adaptées entre pénalité et chaque absence sans autorisation préalable ou alibi valable, ceci étant considéré comme un manquement aux obligations professionnelles, a-t-il encore noté.
Il sera procédé à un contrôle au quotidien de la présence, a-t-il fait savoir, précisant que pour ce faire, l’ensemble des ministères et organismes publics se doteront des moyens électroniques nécessaires.
Il a, en outre, rappelé l’adoption de mesures périodiques à l’image du déploiement des inspections générales au niveau des ministères, leur mission étant d’établir des rapports réguliers d’audit et de soumettre aux services concernés un rapport annuel véhiculant la liste des fonctionnaires en exercice effectif des fonctions.
La liste des absents sera publiée aussi bien sur le portail de la fonction publique que sur le site électronique du ministère de tutelle de chaque secteur, a signalé le ministre, notant l’adoption de procédures disciplinaires à l’encontre de tout responsable ayant commis une entorse à ces exigences ou convaincu de négligence ou toute forme de complaisance, a-t-il assuré.
Ces dispositions, a-t-il estimé, sont de nature à agencer les éléments d’une politique globale susceptible de donner corps à l’effort gouvernemental relatif à la promotion de l’administration publique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *