Mustapha Salma observe une grève de la faim ouverte à Nouakchott

Mustapha Salma observe une grève  de la faim ouverte à Nouakchott

Le militant sahraoui Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, déporté depuis plus de deux ans des camps de Tindouf en Algérie vers la Mauritanie, a entamé lundi une grève ouverte de la faim devant la représentation du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) à Nouakchott, pour revendiquer le règlement de sa situation.

Le président de l’association mauritanienne «Mémoire et justice», à laquelle sont affiliés d’anciens détenus mauritaniens dans les geôles du polisario, Mohamed Fal Ould Kadi, accompagné d’un membre de l’association ont été parmi les premiers à soutenir Ould Salma dans son calvaire et à l’accompagner sur le lieu où il a commencé sa grève de la faim.

Mustapha Ould Salma a publié dimanche un communiqué, dont copie est parvenue au Bureau de la MAP à Nouakchott, dans lequel il dit avoir pris cette décision après avoir épuisé tous les recours juridiques auprès des parties concernées par le règlement de sa situation, tant au niveau des instances du HCR que celui des autorités mauritaniennes depuis son entrée en territoire mauritanien en date du 30 novembre 2010. Il a déploré à ce propos n’avoir reçu aucune réponse positive concernant son droit ni celui de sa famille de se réunir dans des conditions normales et aussi son droit à obtenir un passeport.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *