Mutuelle : Abdelmoumni veut oublier l ère Ferraâ

Mutuelle : Abdelmoumni veut oublier l ère Ferraâ

La situation critique de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) nécessite de faire prévaloir l’esprit d’initiative et le sens de responsabilité, a affirmé, vendredi à Erfoud, son président Abdelmoula Abdelmoumni. «Il faut assurer l’équilibre entre les aspirations concernant le système mutualiste marocain et les réformes indispensables qui doivent être opérées rapidement», a-t-il insisté lors de l’ouverture de la 64ème assemblée générale ordinaire de la MGPAP, tout en exprimant son optimisme quant à l’avenir de cet établissement social.
Il a estimé, dans ce sens, que la MGPAP représentera dans les années à venir «la principale locomotive du secteur mutualiste et l’un des piliers de promotion du système de prévoyance au Maroc». M. Abdelmoumni a, en outre, souligné que l’action de la Mutuelle, à l’instar de toutes les forces actives de la société, s’inscrit en droite ligne de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH, tout en faisant partie d’une vision globale basée sur la cohésion sociale et visant à élargir la sphère des bénéficiaires et à lutter contre le déficit social via l’extension de l’accès aux services sociaux de base.
Pour rappel, Mohamed El Ferraâ, ancien patron de la MGPAP, a été condamné en appel, le 25 avril 2012, à cinq ans de prison ferme, pour «dilapidation de deniers publics».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *