Nador : Renforcement des infrastructures

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a inauguré, mercredi après-midi à Béni Ansar, la nouvelle gare maritime et deux postes car-ferry au port de Nador. À Son arrivée sur le site, S.M. le Roi a été salué par MM. El Mustapha Sahel, ministre de l’Intérieur, Mustapha Mansouri, ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Solidarité, président du conseil de la région, Karim Ghallab, ministre de l’Équipement et du Transport, le wali de la région de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, le gouverneur de la province de Nador et par des cadres de l’Office d’Exploitation des Ports.
Le Souverain a, par la suite, suivi des explications sur ce projet avant de dévoiler la plaque commémorative de l’événement et coupé le ruban symbolique annonçant le début des activités de cette nouvelle gare maritime. S.M. le Roi a ensuite effectué une tournée dans les différents services de cette grande réalisation. À cette occasion, un présent symbolique a été offert à S.M. le Roi.
Couvrant une superficie de 6 ha, la gare maritime de Nador qui a nécessité une enveloppe budgétaire de 75 millions de DH, financée par le ministère de l’Équipement et du Transport, comprend divers équipements nécessaires à la gestion du trafic passager, à savoir un hall d’embarquement (2.000 m2), un bâtiment d’accueil (1500 m2), une zone couverte en charpente métallique (8000 m2), une passerelle d’une longueur de 300 m pour le transit des piétons en toute sécurité et confort et un centre commercial (800 ml). Elle comporte également un bâtiment d’exploitation d’une superficie couverte de 340 m2, des locaux annexes de 1100 m2, dix hectares pour les espaces verts et de repos et un mur de clôture en béton armé de 1100 m de longueur sur 5 m de hauteur. S.M. le Roi a inauguré ensuite les deux postes car-ferry de 170m chacun, dont le coût global s’élève à 130 millions DH. Pour la réalisation de ce projet, ont été construits notamment deux postes d’accostage de 170 m chacun, deux rampes de 30 m chacune et un terre-plein de 6 ha gagné sur la mer.
Le projet a également nécessité le dragage de 200.000 m3 de matériaux, la viabilisation des quais et terre-pleins, ainsi que l’équipement de nouveaux quais en défenses et bollards. Le trafic des passagers au port de Nador, qui a connu un développement sans précédent en 2002, en atteignant 800.000 passagers et 180.000 véhicules, a nécessité le renforcement des installations d’accueil et de transit des passagers.
Auparavant le Souverain avait donné le coup d’envoi des travaux de réalisation de la section Ajdir-Ras Kebdana de la rocade méditerranéenne qui comporte deux tronçons Ajdir-Ras Afrou et Ras Afrou-Ras Kebdana. Le tronçon Ajdir-Ras Afrou, qui s’étend sur 84 km, sera réalisé dans un délai de 40 mois par un co-financement maroco-italien, s’élevant à 780.000.000 deDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *