Nizar Baraka en tournée dans les provinces du Sud

Nizar Baraka en tournée dans les provinces du Sud

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) chargé de l’élaboration d’une feuille de route pour le développement des provinces du Sud tient, depuis mardi dernier, une série de rencontres pour présenter les grandes lignes du projet relatif à ce chantier.

Selon un communiqué du CESE, ce dernier organise, les 10, 13 et 16 septembre à Laâyoune, Dakhla et Guelmim, des rencontres avec les représentants, acteurs et forces vives des provinces du sud du Royaume pour leur présenter les orientations générales du projet de modèle de développement proposé pour ces provinces. Ces rencontres se tiennent sous forme d’ateliers ayant trait aux différents volets du projet, à savoir économique, social, culturel, environnemental et de bonne gouvernance.

«Conformément à l’approche participative adoptée par le Conseil dans l’élaboration du nouveau modèle de développement dans les provinces du Sud, le Conseil organise des rencontres avec les représentants, acteurs et forces vives de ces régions les 10, 13 et 16 septembre 2013 dans les villes de Laâyoune, Dakhla et Guelmim, et ce pour leur présenter les grandes lignes et orientations générales du projet de modèle proposé», souligne un communique du CESE.

Lors de son intervention durant cette rencontre tenue au palais des congrès à Laâyoune pour inaugurer ces ateliers, Nizar Baraka, président du CESE, a souligné que l’objectif de cette rencontre n’est pas de dresser un diagnostic mais d’élaborer des conclusions et des recommandations qui serviront de plate-forme à l’édification du nouveau modèle proposé. Et d’ajouter que ce projet de développement des provinces du Sud se base sur les dispositions de la nouvelle Constitution adoptée en juillet 2011, les engagements pris par le Royaume en vertu des conventions internationales, ainsi que sur les dispositions du nouveau contrat social auquel aspire le Maroc.

Ce projet a été établi sur la base d’une démarche participative fondée sur des constats, des points de vue et des avis d’acteurs et de forces vives des provinces du Sud que le CESE a rencontrés dans le cadre de plusieurs réunions, auditions et ateliers de travail organisés dans les différentes villes du Sud marocain.

D’après les intervenants à cet atelier, le CESE identifie cinq enjeux fondamentaux pour libérer la dynamique de développement et consolider la démocratie. Ils concernent le pilotage des politiques publiques locales pour les orienter vers la création de richesse et de l’emploi et vers une plus grande transparence, l’équité et la justice sociale, le recentrage du bénéfice des ressources de la région sur les besoins fondamentaux des citoyens de ces provinces, la protection de l’environnement et l’engagement en faveur du développement durable, la valorisation du référentiel culturel régional et le renforcement de sa contribution au développement, le rétablissement de la confiance et la consolidation du lien social et de la cohésion entre toutes les composantes de la population par des mesures et des mécanismes appropriés.

Pour rappel, M. Baraka a tenu au début du mois courant une rencontre de travail à Rabat avec les walis des trois régions des provinces du Sud.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *