Nouveaux dérapages à Laâyoune : Les séparatistes instrumentalisent les visites de délégations étrangères

Nouveaux dérapages à Laâyoune : Les séparatistes instrumentalisent les visites  de délégations étrangères

Alors que se succèdent les visites de délégations étrangères dans les provinces du Sud du Royaume ces derniers jours, des parties veulent profiter de la situation et poussent à bout leur activisme. Samedi 4 mai, la ville de Laâyoune a connu une manifestation de séparatistes coïncidant avec la visite d’une délégation de journalistes étrangers, qui comprend six journalistes représentant différents médias (Grande-Bretagne, Canada et USA), ainsi que la directrice de programmes à l’International Women’s Media Foundation, Nadine Hoffman. Plusieurs sources concordantes font état d’une mobilisation sans précédent des ennemis de l’intégrité territoriale et d’incidents «sciemment provoqués visant à jeter le discrédit sur la question de l’intégrité territoriale». Selon les mêmes sources, des blessés ont été déplorés, notamment du côté des forces de l’ordre. Des événements qui rappellent ceux provoqués à Laâyoune la semaine dernière et qui avaient fait, outre des dégâts matériels, 70 policiers blessés dont deux gravement.
Par ailleurs, ladite délégation a rencontré samedi les élus et les acteurs de la région Laâyoune-Boujdour-Sakiat El Hamra. Ces derniers ont souligné que les habitants des provinces du Sud sont attachés à la proposition d’autonomie, en tant que seule solution possible pour mettre un terme au conflit artificiel autour du Sahara marocain. Ajoutant que cette initiative préserve les droits de la population locale, ce qui n’est pas le cas pour les Marocains séquestrés dans les camps de Tindouf, dont les droits sont bafoués en permanence. Pour rappel, plusieurs forces politiques ont condamné les tentatives désespérées des ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume. «Ce genre d’actes vise à déstabiliser les provinces du Sud du Royaume et à entraver les grands chantiers de développement qui y sont initiés», avait souligné le Mouvement populaire dans un communiqué publié vendredi. Le MP a également pointé du doigt «les propositions formulées par la Fondation Robert Kennedy pour la justice et les droits de l’Homme visant à occulter les avancées que connaissent les provinces du Sud du Royaume dans les domaines des droits de l’Homme et du développement humain». Et ce à la lumière des incidents sciemment provoqués dans les provinces du Sud et les complots visant à jeter le discrédit sur la question de l’intégrité territoriale, poursuit le communiqué. Dans le même esprit, le Parti du progrès et du socialisme (PPS) a souligné, jeudi à l’issue d’une réunion de son bureau politique, la nécessité de poursuivre la mobilisation et de maintenir la vigilance pour défendre la justesse de la cause de l’intégrité territoriale du Royaume à travers la consolidation du front intérieur, et de continuer les efforts déployés par les diplomaties officielle et parallèle en vue de régler définitivement le conflit artificiel autour de la question du Sahara.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *