Nouvel an amazigh : Aziz Akhannouch préside à Tiznit les festivités du RNI

Nouvel an amazigh : Aziz Akhannouch préside à Tiznit les festivités du RNI

Un programme riche concocté par Aza Forum

Cette deuxième édition d’Aza Forum a été marquée par la participation d’hommes politiques, académiciens, chercheurs universitaires, artistes, acteurs de la société civile et responsables de la chose locale.

Le Rassemblement national des indépendants (RNI) a célébré samedi en grande pompe le nouvel an amazigh 2970 sous le thème « L’amazigh et les enjeux de l’institutionnalisation», avec un programme riche en couleurs lors d’Aza Forum tenu à Tiznit en présence d’Aziz Akhannouch, président du parti, avec au menu une série d’activités intellectuelles, éducatives et animation musicale.

Cette deuxième édition d’Aza Forum a été marquée par la participation d’hommes politiques, académiciens, chercheurs universitaires, artistes, acteurs de la société civile et responsables de la chose locale et qui ont dressé le bilan des étapes parcourues pour la mise en œuvre du caractère officiel de l’amazigh et son intégration dans la vie publique après sa reconnaissance en tant que langue officielle par la Constitution de 2011 et l’adoption par le Parlement de la loi organique définissant le processus de mise en œuvre du caractère officiel de l’amazigh. Dans ce sens, outre un colloque national sous le thème «L’amazigh et les enjeux de l’institutionnalisation», le programme de cette rencontre comprenait des activités éducatives et d’animation au profit des enfants de la ville de Tiznit, un atelier thématique sur les modalités de la mise en œuvre du caractère officiel de l’amazigh au niveau des collectivités territoriales, la dégustation de mets traditionnels amazighs, ainsi qu’une soirée musicale animée par de grands artistes locaux dont Fatima Tachtoukt, groupe Archach, Noumidia et l’humoriste Rachid Aslal. Un hommage a été rendu par l’occasion à plusieurs personnalités qui ont servi la cause amazighe dans plusieurs domaines.

«On espère que ce Nouvel an amazigh sera l’année de la mise en œuvre effective de la loi organique relative à l’officialisation de l’amazigh pour être au plus près des citoyens et on espère également que lors des prochaines années cette fête sera reconnue comme un jour férié pour que tous les Marocains dans les quatre coins du Royaume puissent la célébrer avec les Amazighs surtout qu’elle est très liée à la terre et à notre histoire.


En effet, l’adoption de cette loi organique lors de l’année amazighe passée ouvrira de nouveaux horizons, et à cette occasion je souhaite Assagas Amaynou à tout le monde»
, a déclaré Aziz Akhannouch en marge de ce forum. Alors que selon Abdellah Ghazi, parlementaire, président du conseil provincial de Tiznit, et membre du bureau politique du RNI, «aujourd’hui à travers la célébration du Nouvel an amazigh qui coïncide avec la deuxième édition d’Aza Forum nous voulons dire qu’on doit commencer par soi-même en tant que parti politique et composante de la société, et ce en le célébrant d’une façon solennelle pour que la reconnaissance de cette fête en tant que jour férié trouve des échos favorables auprès du gouvernement». 
Et de poursuivre que «lors de ce Forum on a programmé des activités à plusieurs niveaux : premièrement un atelier qui s’adresse aux élus locaux pour les inviter à adhérer au processus de la mise en œuvre territoriale du caractère officiel de l’amazigh qui est d’une importance extrême dans la mesure où elle permettra d’ouvrir ces institutions sur cette composante de l’identité nationale. Deuxièmement, l’ouverture sur l’enfance à travers l’olympiade amazighe pour transmettre les valeurs de la diversité culturelle et linguistique et de la marocanité à nos enfants à travers la célébration de cet évènement qui est une partie intégrante de notre culture. Troisièmement un moment de réflexion à travers le colloque national avec la participation de plusieurs chercheurs et acteurs, qui ont parlé du bilan, des contraintes, et des horizons de la mise en œuvre du caractère officiel de l’amazigh».

Notons que par l’occasion, M. Akhannouch a procédé à l’inauguration du nouveau siège provincial du RNI au niveau de Tiznit.

Le programme «100 jours, 100 villes» continue son périple et fait escale à Dcheira

Lancé à Demnate le mois de novembre dernier, le programme «100 jours, 100 villes» a fait escale samedi dans la matinée à Dcheira pour recueillir, au niveau de cette ville, les recommandations émanant des diverses composantes du parti, pour ensuite procéder à l’élaboration d’un rapport national détaillé sur les priorités de chaque ville.

Le but est d’associer les citoyens de cette ville dans la formulation de recommandations relatives aux prestations publiques de qualité, particulièrement dans les secteurs de la santé, de l’enseignement, de l’emploi et dans d’autres secteurs d’activités, tels que l’investissement, le développement économique, le développement durable et autres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *