OCP lance un nouveau dispositif «Al Moutmir Souks et Moussems»

OCP lance un nouveau dispositif «Al Moutmir Souks et Moussems»

Fidèle à sa réputation d’accompagnateur des agriculteurs marocains, le Groupe OCP poursuit son engagement en lancant mardi dans la commune de Jemaat Seheim, dans la province de Safi, la deuxième édition de son dispositif dédié aux agriculteurs «Al Moutmir itinérant». Comme son nom l’indique, ce programme part à la rencontre des agriculteurs dans une approche de proximité. Pour cette deuxième édition qui va accompagner la campagne agricole 2019-2020, ce dispositif prévoit des actions ciblées dans près de 28 provinces permettant de proposer un accompagnement diversifié aux agriculteurs tout au long de l’itinéraire technique. Dans une volonté de toucher le plus grand nombre d’agriculteurs, ce programme fera escale lors de cette deuxième édition dans 28 provinces, soit 180 localités à travers le Royaume pour cibler 10.000 agriculteurs. De nouvelles provinces et de nouvelles cultures sont prévues pour cette édition, ainsi que 10.000 analyses de sol à réaliser.Le dispositif qui va cibler les cultures et légumineuses va sillonner les provinces de Safi, Tnine Gharbiya, Oued Zem, Fkih Bensaleh, Sidi Kacem, Souk Larbaa, Laksar Lakbir, Taounate, Ouazzane et Sefrou. L’édition 2019-2020 va cibler, quant à elle, trois types de cultures : céréales et légumineuses, arboriculture et maraîchage. Aussi, et dans le but de vulgariser et être encore plus prêt des agriculteurs, une application mobile verra le jour à la fin du mois octobre. @tmar est le nom qui lui a été choisi. Son accès reste gratuit. En marge de cette deuxième édition du programme Al Moutmir, le Groupe OCP a lancé son nouveau dispositif agile «Al Moutmir Souks et Moussems» qui va à la rencontre des agriculteurs dans les souks et les moussems dans différentes provinces du Royaume. Il permet d’accompagner les agriculteurs avant le lancement de chaque cycle de culture, en identifiant notamment leurs besoins et en les soutenant dans le choix des intrants et dans les pratiques agricoles qu’ils voudraient déployer pour accroître leurs rendements tout en préservant les res

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *