ONU : Sa Majesté le Roi Mohammed VI attendu à la 69ème Assemblée générale

ONU : Sa Majesté le Roi Mohammed VI attendu à la 69ème Assemblée générale

Sa Majesté le Roi Mohammed VI est attendu à partir de ce mardi 23 septembre 2014 à New York aux côtés de quelque 140 Chefs d'Etat et de gouvernement pour participer aux travaux de la 69è session ordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies ainsi qu'au débat général prévu du 24 septembre au 1er octobre 2014.

Selon l'ONU, l'Assemblée générale entamera mardi ses travaux par un sommet sur les changements climatiques convoqué par le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Objectif ?  Parvenir à un plan d'actions et à des engagements fermes des Etats.
 La progression foudroyante du virus Ebola en Afrique de l'ouest figure également parmi les sujets centraux de la session annuelle de l'Assemblée générale de l'ONU qui prévoit une réunion ministérielle (25 septembre) en marge de l'AG. "Ce n'est pas seulement une crise de santé publique, elle a des conséquences humanitaires, sociales et économiques graves" et pourrait même menacer la stabilité politique des pays les plus touchés, a averti le Secrétaire général de l'ONU.

D’après l’ONU, le débat général de cette année sera "l'un des plus chargés, reflétant une conjoncture très tumultueuse", en référence notamment à l'Etat islamique (EI).

Alors que les dirigeants du monde entier se préparent à converger vers New York, les Quinze Etats membres du Conseil de sécurité se penchent déjà sur un projet de résolution sur les combattants terroristes étrangers à l'initiative des Etats-Unis qui président le CS de l'ONU pour le mois en cours.



Washington compte faire adopter ce texte à l'occasion d'une réunion au sommet du Conseil le 24 septembre qui sera présidée par Barack Obama lui-même, en marge de la session annuelle de l'Assemblée générale de l'ONU.


Parmi les autres sujets qui retiendront l'attention des leaders mondiaux dans un contexte de "volatilité géopolitique", la question palestinienne ainsi que la situation en Libye et au Yémen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *