Ouverture du 7ème congrès de la femme Ittihadie

Ouverture du 7ème congrès de la femme Ittihadie

Les travaux du 7ème Congrès de la femme Ittihadie se sont ouverts, vendredi 20 décembre à Rabat, sous le signe « l’Etat civil, base de la citoyenneté complète ».

Cette rencontre de trois jours est une occasion pour examiner la possibilité d’élaborer une nouvelle conception organisationnelle de la section féminine de l’Union socialiste des forces populaires, et les moyens à même de défendre les droits de la femme au Maroc.

Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a affirmé, dans une déclaration à la MAP, que cette instance qui encadre les femmes Ittihadies leur permet de défendre les droits de la femme marocaine aux côtés de toutes les organisations féminines, ajoutant que ce congrès se tient au niveau national après une dynamique et une réforme de la Constitution qui ont accordé à la femme une place exceptionnelle et intervient également après le dernier congrès de l’USFP placé sous
le slogan « renaissance d’un nouveau parti ».

Les femmes Ittihadies ont fait le choix de sortir d’un cadre fermé à une organisation féminine ouverte sur la société, à laquelle adhèrent toutes les femmes porteuses d’un projet démocratique moderniste, notamment à la lumière d’un conjoncture de recul et la régression, en dépit de la Constitution qui met l’accent sur l’égalité, la liberté et la lutte contre les violences à l’égard des femmes, a-t-il dit.

Pour sa part, Amina Talbi, membre du bureau politique de l’USFP et du Conseil national des femmes Ittihadies, a indiqué que ce congrès constitue un saut qualitatif concrétisant notamment certaines recommandations du 10éme congrès de l’USFP.

La tenue de ce congrès coïncide avec une étape très sensible où les femmes aspirent à un saut qualitatif surtout après la
constitutionnalisation de l’égalité en perspective de la parité, a-t-elle souligné, ajoutant que la situation actuelle donne
l’impression d’une stagnation et d’une régression par rapport aux acquis des femmes obtenus grâce à l’action associative et politique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *