Ouzzine signe des avenants de près de 110 MDHS

Ouzzine signe des avenants de près de 110 MDHS

Le ministère de la jeunesse et des sports (MJS) a signé, jeudi à Rabat, les avenants 2012 des contrats-programmes le liant à une trentaine de fédérations sportives nationales et qui se sont élevés à environ 110 millions DH. Présidant la cérémonie de signature, le ministre de tutelle Mohamed Ouzzine, a souligné qu’«un véritable travail de construction a été déployé il y a déjà six mois sur la voie de la réforme concrète de notre système sportif», estimant que «la signature de ces avenants jette les bases des nouveaux cahiers des charges entre le ministère et les fédérations sportives nationales».
Le ministère, qui a réalisé un travail de fond avec chaque fédération sportive, est parvenu à dresser un premier bilan de cette entreprise, incluant, notamment, l’amélioration de la gouvernance juridique, financière, technique et administrative, la préparation du tissu sportif à la mise en place des nouveaux statuts des associations sportives, l’implication incontournable du commissaire aux comptes pour l’audit et la validation des comptes annuels, a-t-il précisé.
De son côté, le ministre d’Etat, Abdellah Baha, a mis l’accent sur les trois piliers fondamentaux de la bonne gouvernance, en l’occurrence la démocratie, la transparence et la reddition des comptes, soulignant l’impératif de la contribution de ce secteur aux changements que connaît le Royaume.
Même son de cloche chez Bassima Hakkaoui, ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, qui a qualifié cette démarche d’«étape importante» qui traduit les principes de bonne gouvernance prônés par la nouvelle Constitution. Pour sa part, le ministre chargé du Budget, Driss El Azami El Idrissi, a loué la jonction entre contrats et objectifs dans le cadre de la réforme de la loi organique relative à la loi de Finances, estimant que les fédérations sportives, qui se sont vu octroyées les ressources financières nécessaires, sont désormais liées à des objectifs précis, ce qui est de nature à contribuer à l’orientation des dépenses publiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *