Parti de l’environnement et du développement durable : Ahmed Alami en meeting à Tanger

Parti de l’environnement et du développement durable : Ahmed Alami en meeting à Tanger

Les adhérents et sympathisants du PEDD avaient rendez-vous, jeudi 17 novembre, à Tanger, avec le leader du parti de la gazelle. M. Alami est venu appuyer le mandataire de la liste électorale de son parti, Dahman El Mozariahi. «Notre choix a été porté sur ce jeune qui se distingue par sa compétence, sa droiture et son intégrité. Cette accréditation de M. El Mozariahi résume tout ce que nous avons vécu depuis le lancement du Mouvement du 20 février. Nous avons écouté et appuyé cette jeunesse, qui a manifesté son désir de changement et de lutte contre la corruption…, bref contre tout ce qui entrave le développement de notre pays», affirme-t-il. Le secrétaire général du PEDD a exprimé, lors de ce meeting, son amour pour la ville de Tanger et ses habitants, qui croient beaucoup en son parti. Il s’est dit ainsi confiant pour la victoire du parti de la gazelle lors des prochaines élections législatives dans la circonscription Tanger-Assilah. En plus de leur contribution au processus de développement du Maroc, «nous méritons qu’on nous fasse confiance. Nous travaillons et poursuivons notre combat pour assurer un niveau de vie décent au citoyen et pour le respect de sa dignité», explique M. Alami. Rassemblant un nombre important de partisans et de sympathisants du PEDD, ce meeting a connu l’intervention des dirigeants et mandataires des candidats du parti dans cette circonscription. «Nous avons, dès le lancement officiel de la campagne électorale, entamé la nôtre. Nous avons voulu en tant que nouveau parti être bien présents pendant cette campagne sur la scène politique et mieux communiquer avec l’électorat», indique M. El Mozariahi. Notaire de profession et militant associatif, M. El Mozariahi se présente pour la première fois aux élections dans cette circonscription de la mort. Il se dit faire partie de cette nouvelle génération désirant participer au processus de modernisation du Maroc. «SM le Roi Mohammed VI a démontré sa grande capacité à diriger les Marocains vers un seuil de modernisation encore plus avancé que nous l’avions tous imaginé», souligne M. El Mozariahi, faisant remarquer que les Marocains, les jeunes en particulier, doivent faire preuve de «leur capacité à accompagner le Souverain sur le chemin de modernisation». Il est à noter que 22 listes électorales qui comportent ensemble quelque 110 candidats sont en lice pour les cinq sièges à pourvoir dans cette circonscription.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *