Passation d armes entre la gendarmerie royale et la police à la périphérie de Casablanca

Passation d armes entre  la gendarmerie royale et la police à la périphérie de Casablanca

Had Soualem, Deroua, Nouaceur… ce sont là de petites bourgades satellites de Casablanca qui sont devenues, ces dernières années, de véritables centres urbains. Had Soualem, à mi-chemin entre la métropole et El Jadida, abrite beaucoup d’usines et d’industries. La population s’y est développée et ce qui n’était jadis qu’un village de passage pour les routiers est devenu une petite ville. Même topo pour la région de Deroua et Nouaceur où de plus en plus de Casablancais préfèrent s’installer pour fuir la cohorte de la grande ville. A cela, il  faut ajouter l’explosion industrielle de Nouaceur devenue un des hubs mondiaux de la fabrication aéronautique et spatiale. Pour accompagner cette croissance, les autorités locales, dont dépendent ces désormais villes satellites, ont décidé d’en confier la mission de l’ordre et de la sécurité à la DGSN. Les policiers remplaceront donc bientôt les gendarmes dont la spécialité historique a toujours été le milieu rural et les villages. Selon des sources bien informées à la DGSN, cette dernière a déjà entamé les démarches pour constituer les équipes et les staff des arrondissements de police de Had Soualem et Deroua. La passation d’armes devrait se faire avant la fin de cette année.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *