Place de Casablanca : Baisse des indicateurs boursiers à fin septembre 2011

Le bilan des neuf premiers mois de l’année 2011 n’est pas assez performant pour la place casablancaise. A fin septembre 2011, la Bourse de Casablanca suit la tendance générale des marchés des capitaux et clôture dans le rouge. De nettes baisses ont été observées au niveau des principaux indicateurs. Le Masi a marqué dans ce sens un recul annuel de 9,38% , contre une hausse de 13,91% à fin septembre 2010. Toutefois, le FTSE CSE Morocco 15, regroupant les quinze valeurs les plus liquides, affiche une performance annuelle positive de 2,04%, pour s’établir à 11.318,78 points. La capitalisation boursière s’inscrit dans le même sens. Cette dernière a affiché , à fin septembre, un repli de 1,26%, soit un volume de 531,3 milliards de dirhams contre 538,1 milliards enregistrés une année auparavant. Selon la Bourse de Casablanca, «ce relatif maintien est imputable aux différentes opérations effectuées en 2011 par les émetteurs sur le marché boursier pour financer leur développement, ainsi qu’à un effet de base favorable lié au retrait de l’ONA/SNI en 2010». Par ailleurs, plus de 5,8 milliards de dirhams ont été levés sur le marché actions sous forme d’augmentations de capital. Les émetteurs ont procédé, pour leur part, à des émissions obligataires (cotées et non cotées) pour un total de 2,7 milliards de dirhams. Les levées de fonds sur les deux compartiments (actions et obligations) totalisent un montant de 8,52 milliards de dirhams contre 10,69 milliards observés à fin septembre 2010. Le volume cumulé des transactions (tous marchés confondus) a connu, quant à lui, une baisse estimée à 7,98% à fin septembre pour un total de 76,8 milliards de dirhams contre 83,5 milliards enregistrés une année auparavant. Selon le bilan de la place, la baisse des volumes de transactions sur le marché central au 1er semestre 2011 , évalué à -40,8%, a touché toutes les catégories d’investisseurs sans exception.
De même, les sociétés cotées ont totalisé un chiffre d’affaires cumulé de 111,2 milliards de dirhams, en terme des 9 premiers mois de l’année, en hausse de 9,7% et un résultat net cumulé de 15,2 milliards de dirhams, en hausse de 4,1%.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *