Plage blanche : FADESA remporte l’appel d’offres

Le groupe Fadesa, l’un des principaux promoteurs immobiliers d’Espagne, a été retenu par les commissions d’appel d’offres, en phase finale du processus de sélection d’un aménageur développeur, pour la mise en valeur de la station balnéaire Plage Blanche, dernière station du Plan Azur située dans la province de Guelmim. Les négociations sont entamées avec le gouvernement marocain pour la finalisation des termes des accords devant lier les deux parties pour la concession de cette sixième station balnéaire. Si les négociations entreprises devaient aboutir, les travaux de la station dureraient 8 ans, l’ouverture du premier hôtel intervenant dès 2012.  L’investissement global serait de près de 10 milliards de dirhams. Le Maroc table beaucoup sur cet important projet pour la promotion de la province de Guelmim, Région de Guelmim-Smara. Ce chantier devrait générer à terme environ 9000 emplois directs permanents. La Plage Blanche sera desservie par l’aéroport de Guelmim, à environ 45 minutes de la station. Concernant la proposition de Fadesa, le promoteur espagnol prévoit le développement de la station en deux phases pour une capacité globale d’environ 30.000 lits dont 19.500 lits hôteliers, en plus des équipements d’animation. En plus des travaux d’aménagement in-site, le groupe Fadesa propose de réaliser directement un programme de valorisation pour 4,7 milliards DH. Ce programme comprend essentiellement des unités hôtelières (hôtels 5*, 4* et villages de vacances touristiques) d’une capacité d’environ 5.300 lits ainsi que des résidences touristiques pour une capacité globale de 7.400 lits. Il est question également de construire un terrain de golf de 18 trous, un centre artisanal, un centre commercial et des installations de loisirs.
La proposition espagnole prévoit aussi la construction d’unités résidentielles pour une capacité totale de 10.500 lits, soit environ 2200 appartements et villas.
Rappelons que le plan Azur comprend six stations à savoir Saïdia, Lixus, Mazagan, Taghazout, Mogador et la plage blanche. Quel est l’état d’avancement des travaux de ces projets?
Concernant la station Saïdia, le groupe Fadesa a déclaré lors d’une conférence de presse, tenue en février dernier en présence du ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, Adil Douiri, que sa première unité hôtelière sera opérationnelle durant l’été 2008. Pour Taghazout, l’ouverture de la première unité hôtelière est prévue le mois de juillet 2009.
D’un investissement global de 20 milliards de dirhams, ce projet sera achevé à la fin 2016. Entre El-Jadida et Azemmour, la station Mazagan, d’un investissement global de 6,3 milliards de dirhams, ouvrira sa première unité hôtelière en 2009. À Essaouira, la station Mogador sera prête en décembre 2012 alors qu’à Lixus, la première unité hôtelière de ce vaste projet d’un investissement global de 6 milliards de dirhams, sera opérationnelle au début 2009.

L’attribution du marché

L’appel d’offres international lancé en 2002 pour le développement de la station da la Plage Blanche avait été déclaré infructueux. Une consultation restreinte a alors été ainsi initiée. En août 2006, une demande de confirmation d’intérêt a été lancée auprès de l’ensemble des investisseurs ayant manifesté un intérêt pour le développement de la station Plage Blanche entre 2003 et 2006. Ainsi, huit investisseurs ont été invités à confirmer leur intérêt à concourir pour cette station. En sélection finale, deux investisseurs ont participé au processus en l’occurrence le Groupe Fadesa et le Groupe BW, investisseur britannique. La date de remise des offres avait été fixée au 1er mars 2007 et au terme de ce délai prescrit, seul le Groupe Fadesa a déposé son offre relative à la mise en valeur de cette station.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *