Plan de développement 2015-2020 : Pour un grand Casablanca

Plan de développement 2015-2020 : Pour un grand Casablanca

Tout porte à croire que le Grand Casablanca fera peau neuve, ou presque. En tout cas, son prometteur Plan quinquennal de développement a été annoncé vendredi 26 septembre et un budget de pas moins de 33,6 milliards de dirhams lui sera alloué. Détails. Lors d'une cérémonie présidée par SM le Roi Mohammed VI, une série de mesures et de changements censés améliorer la vie des habitants de la métropole ont été exposés. Un budget de 33,6 milliards de dirhams est, en effet, destiné à "apporter des réponses claires et audacieuses, notamment à la problématique du transport et des déplacements à Casablanca et de ses équipements de base, qui seront renforcés et améliorés pour ériger la ville en un hub financier international", apprend-on auprès d'une source officielle.

Il s'agit notamment de l’extension de la ligne du Tramway, du renouvellement ou développement du parc autobus, de l’aménagement des routes ainsi que la réalisation d'ouvrages d'art et de tunnels. Des projets qui absorberont la grande majorité de l'enveloppe accordée à ce Plan de développement, soit environ 27 milliards de dirhams. " Dans l'ensemble, il s'agit d'un plan qui porte sur des projets multidimensionnels qui auront un impact bénéfique sur le citoyen marocain et ne manqueront pas de lui faciliter la vie en apportant des solutions efficaces aux problématiques des voiries, de la circulation routière, du stationnement en ville etc.", explique-t-on.

Le transport n'est pas le seul hic dont souffre Casablanca. Cette dernière regroupe plusieurs problématiques sociales et son infrastructure culturelle n'est pas à envier. C'est justement pour cela que le volet socio-culturel n'est pas en reste dans ce plan de développement. Des projets importants  sont prévus dans ce cadre, comme la construction d'un grand théâtre et d'un village de sport, la mise à niveau du complexe Mohammed V et de l'espace ''La Casablancaise'' et la réhabilitation du littoral, de la Foret de Merchich et du zoo d'Ain Sbaa. Le Plan en question vient également conforter le projet "Wessal Casablanca-Port" qui vise la reconversion d'une partie de la zone portuaire de Casablanca pour un coût global de six milliards de DH.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *