Plus de 17.000 certificats médicaux reçus par l Education nationale en 6 mois

Plus de 17.000 certificats médicaux reçus par l Education nationale en 6 mois

Nouvelle sortie fracassante d’un membre du gouvernement. Après les listes, l’Exécutif s’oriente vers les statistiques. C’est Mohamed El Ouafa, ministre de l’éducation nationale, qui ouvre le bal. Le ministère nous apprend ainsi qu’un record de certificats médicaux dans le secteur de l’enseignement a été atteint. En effet, les services du ministère de l’éducation nationale affirment avoir reçu 17.640 certificats de la période allant du 24 juin au 24 décembre 2012. Dans un communiqué rendu public hier, lundi, les responsables annoncent que la région du Souss-Massa-Drâa arrive en tête avec 4.036 certificats, alors que la région de Oued Eddahab-Lagouira n’a recensé durant la même période que 15 certificats, soit le plus faible nombre. Même si le département de Mohamed El Ouafa ne mentionne pas des cas ou des tentatives de fraude, il a néanmoins relevé un certain nombre de remarques concernant des médecins qui auraient délivré un nombre très important de certificats dans certaines régions du Royaume.
«Quelque 229 certificats enregistrés par les services du ministère proviennent toutes du même médecin, ce qui a poussé le ministère à envoyer des correspondances à toutes les parties concernées par ce sujet», lit-on dans le communiqué. On apprend également que la majorité de certificats déposés par les enseignants a été délivrée par des médecins généralistes.
Leur nombre s’élève ainsi à 11.061 certificats, dont 5.267 délivrés par les médecins du secteur privé et 5.735 du secteur public. Le secteur de la médecine militaire n’a délivré, pour sa part, que 59 certificats. «Le secteur médical privé représente la première source des certificats médicaux avec 9.644 certificats, suivi par le secteur public avec 7.833 certificats», ajoute le communiqué. Le système informatisé du ministère de l’éducation nationale fait ressortir, par ailleurs, que 58,46% des certificats reçus proviennent du milieu urbain (10.312). Les certificats issus du milieu rural atteignent les 7.328.
A noter que le communiqué du ministère n’a pas précisé le nombre des journées de travail perdues ni l’impact de ce nombre important de certificats sur la bonne marche du travail dans les écoles. Il faut dire que l’initiative intervient quelques mois après la publication d’une circulaire par le chef de gouvernement relative à l’absentéisme des fonctionnaires dans les administrations publiques.
De nouvelles mesures disciplinaires seront activées pour sanctionner les absences non justifiées des fonctionnaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *