Polémique «Pay to Fly»: La RAM saisit la justice !

Polémique «Pay to Fly»: La RAM saisit la justice !

La chaîne de télévision France3 a diffusé un reportage «dénonçant» le processus de sélection et de suivi des pilotes de la RAM.

Une émission (pièces à convictions) contenant des informations «diffamatoires et mensongères», selon la compagnie nationale. Celle-ci regrette les conclusions erronées et le recours à un faux témoignage par les réalisateurs dudit reportage.

Elle explique dans ce sens qu’il n’a jamais été question de faire des compromis sur la sécurité de ses passagers et «reste très vigilante sur les processus de sélection de formation et de suivi de ses pilotes».

La RAM précise également que la formation des pilotes étrangers n’a aucune vocation commerciale mais s’inscrit dans une dynamique de «mettre à profit son expertise et ses infrastructures de premier plan de la compagnie au service d’une formation qualifiante». Les pilotes marocains et étrangers sont ainsi encadrés par des commandants de bord instructeurs qui totalisent chacun plus de 10.000 heures de vol, et répondent aux plus hauts standards d’exigence au niveau mondial.

«Pour accéder à ces sessions de formation, les pilotes doivent impérativement être titulaires de diplômes et de qualifications délivrés par les autorités européennes, au même titre que les pilotes évoluant dans les grandes compagnies européennes», ajoute-t-on dans une mise au point publiée par la RAM.

«Les propos de la responsable d’un cabinet lituanien citée dans le reportage et selon lesquels la compagnie nationale recourt à la formation des pilotes étrangers sans exiger des évaluations préalables des candidats, sont mensongers», peut-on lire sur cette même mise au point.

D’après la même source, la compagnie qui a d’ores et déjà saisi les autorités judiciaires compétentes eu égard au préjudice subi, «n’a jamais collaboré avec ledit cabinet».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *