Pour défendre les intérêts suprêmes du Royaume : Une Association du réseau des avocats MRE voit le jour

Pour défendre les intérêts suprêmes du Royaume : Une Association du réseau des avocats MRE voit le jour

Une cinquantaine d’avocats MRE exerçant au sein des barreaux de vingt pays d’accueil étaient réunis, samedi, à Rabat à l’occasion de la constitution de l’Association du réseau des avocats marocains résidant à l’étranger.

Sous l’initiative du ministère délégué chargé des MRE et des affaires de la migration, la journée du lancement de cet événement a été marquée par la présence de Abdelkrim Benatiq, ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, Mohamed Aujjar, ministre de la justice, Mustapha Farès, premier président de la Cour suprême, Mohamed Abdennabaoui, procureur général du Roi près la Cour de cassation, président du parquet général, et Mohamed Akdim, président de l’Association des barreaux du Maroc.

Fruit de riches échanges et d’intenses discussions menées par des avocats de différents horizons, le ministère ambitionne de donner un élan au lancement de cette Association. «Nous considérons que cette initiative est une démarche essentielle et courageuse car cette structure va permettre aux Marocains résidant à l’étranger d’accéder à des prestations d’orientation et d’assistance juridique et judiciaire au niveau de leurs pays d’accueil. Il est également question de faciliter la coordination, la collaboration et l’échange entre le Réseau des avocats marocains résidant à l’étranger et l’Association des barreaux d’avocats du Maroc, notamment au niveau de l’accès à l’information juridique et judiciaire (textes de lois, jugements et décisions finaux rendus par les tribunaux marocains, jurisprudence de la Cour de cassation…) au Maroc et/ou dans les pays d’accueil», a souligné Abdelkrim Benatiq. Et d’ajouter que «ces avocats MRE regroupés au sein de ce réseau auront pour rôle d’organiser des programmes de prise de conscience et de sensibilisation au profit des MRE sur leurs droits et devoirs, ainsi que défendre les intérêts suprêmes du Maroc dans les rencontres et forums internationaux».

M. Aujjar a, en outre, félicité les compétences marocaines du monde ayant réussi dans divers domaines, notamment dans le domaine juridique. «Notre objectif, en collaboration avec l’Association des barreaux du Maroc, est de réunir toutes ces compétences qui s’élèvent à plus de 400 avocats MRE. Ils auront la possibilité d’échanger et de bénéficier des expériences accumulées dans leurs pays d’accueil. Nous mettrons à leur disposition dans chaque consulat un juge pour inciter à la coopération juridique entre ces pays. Ces avocats MRE sont appelés à accompagner les grands chantiers d’investissements du pays et en Afrique ainsi que les Marocains résidant à l’étranger qui se trouvent en situation difficile». Il faut noter que la constitution de l’Association du réseau des avocats marocains résidant à l’étranger s’inscrit dans le cadre de l’application de l’une des recommandations du 2ème forum tenu en novembre 2017 à Agadir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *