Pour lutter contre les facteurs d’insécurité au Sahel

Les participants à la troisième rencontre internationale sur la sécurité en Afrique «Marrakech Security Forum» ont plaidé samedi à Marrakech, en faveur de la mise en place d’une stratégie régionale pour faire face aux différents facteurs d’insécurité dans la zone sahélo-saharienne. Les participants à un panel organisé dans le cadre de ce forum (20-21 janvier), initié sous le thème «Enjeux et conséquences sécuritaires des transitions en Afrique du nord» ont insisté sur la nécessité de coordonner la lutte contre le terrorisme et les autres facteurs d’insécurité et de mutualiser les efforts des Etats de la région dans ce sens. «Il est du devoir des Etats de la bande sahélo-saharienne de créer une architecture sécuritaire régionale à même de parvenir à la préservation de la paix et de la sécurité africaine, voire même internationale», ont-ils estimé. Certes, chaque pays de la région est appelé à développer sa stratégie sécuritaire en fonction de ses spécificités, mais cela doit être fait dans le cadre de l’inter-complémentarité et d’un partenariat régional efficient, expliquent ces experts. Les conférenciers ont tenu à rappeler que les transitions intervenues dans la région de l’Afrique du nord ont généré de nouveaux facteurs d’insécurité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *