Pour une entente des braves

Tous les problèmes posés doivent être abordés avec un esprit sage, amical et franc, a affirmé le Premier ministre, M. Abderrahmane Youssoufi qui commentait, dans une déclaration à la radio privée espagnole Cadena ser, la récente visite au Maroc du secrétaire général du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), M. José Luis Rodriguez Zapatero. M. Youssoufi qui a souligné « les grands intérêts » existant entre le Maroc et l’Espagne, a proposé que les deux pays se constituent en axe essentiel dans l’espace euroméditerranéen et qu’ils tentent de mettre un terme à la crise que traversent leurs relations, au profit d’une coopération profonde et transparente. M. Youssoufi, premier secrétaire de l’USFP, qui s’est félicité de l’opportunité de discuter, avec M. Zapatero de diverses questions d’intérêt commun, a émis l’espoir que la parfaite coopération entre les partis socialistes marocain et espagnol incite à oeuvrer pour une meilleure entente entre les opinions publiques dans les deux pays. Le Premier ministre a, contrairement à certaines positions exprimées en Espagne, affirmé que le séjour de M. Zapatero au Maroc aura une influence positive sur les futurs développements dans les relations bilatérales. Il a qualifié de courageuse et responsable la décision du leader socialiste de maintenir sa visite au Maroc en dépit des pressions et critiques venues de nombreux milieux en Espagne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *